Médecin traitant : les jeunes saluent prudemment l’avenant 11

Médecin traitant : les jeunes saluent prudemment l’avenant 11

29.10.2013

Le Syndicat national des jeunes médecins généralistes (SNJMG) salue la signature récente par les partenaires conventionnels de l’avenant 11 à la convention médicale. Ce texte corrige, selon lui, « un effet pervers de la convention de 2011 » en permettant que le forfait médecin traitant (FMT) soit versé à tout jeune installé pour chacun des patients l’ayant choisi comme médecin traitant.

Auparavant, ces forfaits ne prenaient en compte que les patients ayant signé leur déclaration de médecin traitant un an auparavant, et qui restaient dans la patientèle d’une année sur l’autre. « Ce dispositif aboutissait mathématiquement à zéro euro pour les nouveaux installés », rappelle le SNJMG.

Un montant indigne

Le syndicat reste cependant lucide. « Étant donné le montant indigne de ce forfait (actuellement fixé à 5 euros), la promesse d’un FMT calculé sur la base d’une patientèle en cours de constitution ne pèsera certainement pas bien lourd au moment de motiver un jeune médecin à s’installer », note-t-il. Il regrette qu’il n’ait pas été possible de calculer à l’intention des jeunes installés un FMT d’un montant réellement incitatif « sur une base forfaitaire qui correspondrait à une patientèle bien constituée ».

Pour le SNJMG, « il reste du chemin à parcourir avant que les dispositifs conventionnels répondent réellement aux besoins des jeunes médecins ».

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
30.10.2013 à 13h35

« Les conditions actuelles de travail libéral sont dégradantes et je comprends que les jeunes médecins hésitent à s'installer.
Quand on voit qu'une consultation de généraliste est au même prix qu'en C Lire la suite

Répondre
 
29.10.2013 à 19h28

« En refusant l'exercice libéral, les jeunes médecins se construisent inconsciemment leur prison : la médecine étatisée ; ils la partageront avec leurs patients. Alors comme les profs, ils verront leu Lire la suite

Répondre
 
29.10.2013 à 21h33

« Tout est dit... La clairvoyance de vos propos me fait voyager... Dans un futur que j'espère nous éviterons... »

Répondre
 
29.10.2013 à 17h30

« Les jeunes médecins, si ils ne protestent pas plus que du bout des lèvres au sort qui est fait actuellement à la médecine libérale, vont comprendre leur douleur trop tard. De miettes en miettes qu'i Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Au centre d'hébergement d'urgence d'IvryLa médecine au chevet des femmes et enfants exilés

Abonné
centre 3

Qu'est-ce qu'un accueil inconditionnel et digne ? Où la médecine se fait sans contrôle, où l'accès au droit est humain ? Le pôle santé, et... Commenter

Entaille dans la liberté d'installation : les petits hôpitaux préconisent une « obligation à servir » de 3 à 5 ans

liberte installation

Suppression partielle de la liberté d'installation, maillage renforcé du territoire en centres de santé… La Coordination nationale des... 19

Vaccins obligatoires : l'extension votée en commission malgré deux amendements de suppression

vaccin

Les députés ont voté mercredi, en commission des Affaires sociales, l'extension des obligations vaccinales pour les jeunes enfants à partir... 13

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter