Les anti-TNF alpha réduisent le risque cardio-vasculaire

Les anti-TNF alpha réduisent le risque cardio-vasculaire

29.10.2013
  • 1383066086468048_IMG_114572_HR.jpg

    Les anti-TNF alpha réduisent le risque cardio-vasculaire

Le risque cardio-vasculaire est élevé chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde mais les anti-TNF alpha peuvent réduire ce risque, comme le montrent deux études qui viennent d’être présentées au congrès de l’American College of Rheumatology qui se tient à San Diego.

La première analyse est britannique et issue du registre qui recense la tolérance des traitements biologiques (14 258 patients traités entre 2001 et 2008), données croisées avec les résultats d’une enquête effectuée en Angleterre et au Pays de Galle sur les hospitalisations par infarctus.

Les auteurs ont recensé parallèlement 252 infarctus : 58 chez les 3 058 patients recevant un traitement conventionnel (DMARD) et 194 chez les 11 200 recevant des traitements biologiques. Ils constatent ainsi que le risque d’infarctus (HR) est réduit à 0,61 (IC : 95 % ; 0,41 - 0,89) sous anti-TNF alpha, cela quelle que soit la durée du traitement. En outre, même si la différence n’est pas significative, ces infarctus tendent à être moins élevés sous traitement biologique.

Données également favorables provenant du registre suédois des patients sous traitement biologique (7 704 PR traités entre 2001 et 2010), âgés en moyenne de 57 ans. En croisant ces données avec celle du Registre national suédois (38 520 patients), on constate que le risque de syndrome coronaire aigu est bien majoré chez les patients atteints de PR mais moins chez ceux recevant des anti-TNF alpha, le risque relatif est de 0,78 (0,61 - 1,01) pour les traitements récents ; 0,73 (0,60 - 0,89) chez les patients traités au moment de l’enquête et 0,82 (0,70 - 0,95) chez les patients ayant reçu un traitement à un moment donné.

Certes, reconnaît L. Ljung (Université d’Umea), on ne peut dire si ce bénéfice est attribuable directement aux anti-TNF ou à la diminution de l’inflammation, mais n’est-ce pas le résultat qui compte ?

Dr ALAIN MARIÉ
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Plus de 120 médecins libéraux et hospitaliers dans la course aux législatives !

legislatives

Au moins 120 médecins de toutes spécialités se présentent aux élections législatives, qui auront lieu les dimanches 11 et 18 juin. La carte... Commenter

Précarité, accès aux soins, prévention, les premiers pas de la ministre Buzyn en visite à ATD Quart Monde

Buzyn ADT Quart Monde

En choisissant le centre de promotion familiale ATD Quart Monde de Noisy-le-Grand pour son premier déplacement, ce 24 mai, Agnès Buzyn a... 3

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats-0

Les élections législatives se dérouleront les dimanches 11 et 18 juin. La date limite de dépôt des candidatures (dans les 577... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter