Taxe Red Bull, ponction sur l’épargne, autonomie... : les députés cheminent dans le PLFSS

Taxe Red Bull, ponction sur l’épargne, autonomie... : les députés cheminent dans le PLFSS

24.10.2013
  • 1382620036466590_IMG_114212_HR.jpg

L’Assemblée nationale poursuivait ce jeudi l’examen des articles du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2014, après avoir levé la séance la nuit dernière. Plusieurs mesures ont été adoptées à la mi-journée.

• Taxe Red Bull. Les députés ont adopté jeudi matin la création d’une taxe sur les boissons énergisantes comme le Red Bull, d’un euro par litre, qui doit générer 60 millions d’euros de recettes annuelles.

Cette taxe controversée avait été adoptée l’an dernier par le Parlement puis censurée par le Conseil constitutionnel au motif qu’aucun critère objectif ne la justifiait. Mais cette année, la mesure est motivée par le risque de ces produits pour la santé, même sans mélange avec de l’alcool. Le rapporteur du texte, Gérard Bapt (PS), a défendu une mesure « à visée comportementale », alors que l’UMP le priait de « ne plus évoquer les problèmes de santé publique pour créer de nouvelles taxes ».

• Épargne ponctionnée. Les députés ont adopté une uniformisation par le haut du taux de prélèvements sociaux, à 15,5 %, pour certains contrats d’assurance-vie, plans d’épargne en actions (PEA) et plans d’épargne-logement (PEL). Cette réforme du calcul des prélèvements sociaux sur les produits de placement exonérés d’impôt sur le revenu doit rapporter 600 millions d’euros, dont 450 millions affectés à la Sécu.

• Fiscalité des agriculteurs. Pour financer la revalorisation des petites retraites des agriculteurs, le PLFSS entend mettre fin à « des pratiques d’optimisation » fiscale afin de recueillir 168 millions d’euros en régime de croisière. La mesure vise les agriculteurs détenant leur exploitation dans le cadre d’une société avec des membres de leur famille.

• Complémentaires : des clauses de « recommandation ». L’Assemblée a entériné un amendement du gouvernement qui incitera fortement les entreprises à recourir pour leurs salariés à la complémentaire santé recommandée par leur branche professionnelle. Vivement combattue à droite et dans le monde de l’assurance, cette mesure (qui favorise les institutions de prévoyance) fait suite à la censure des "clauses de désignation" qui imposaient un organisme de complémentaire santé à toutes les entreprises d’une même branche. Les entreprises pourront certes choisir un autre organisme que celui ou ceux recommandés, mais elles devront dans ce cas subir une fiscalité beaucoup plus lourde.

• Contrats non responsables surtaxés. Les députés ont augmenté comme prévu de 9 à 14 % le taux de la taxe (TSCA) applicable aux contrats complémentaires santé non responsables (qui représentent seulement 2 % de l’offre).

• Crédits autonomie (un peu) réorientés. L’Assemblée nationale a voté la réaffectation de 100 millions d’euros de crédits en faveur de mesures pour les personnes âgées dépendantes. Il s’agit de préfigurer la réforme annoncée pour 2014 de la prise en charge des personnes âgées dépendantes. L’amendement PS adopté avec le soutien du gouvernement dote directement la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) de ces recettes nouvelles. L’Association des directeurs au service des personnes âgées (ADPA) salue ce jeudi un premier pas en avant mais déplore toujours le « milliard détourné ».

A. B.-I. et C. D. (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
27.11.2013 à 07h44

« Pour nos députés, une baisse de leurs frais professionnels est il envisageable pour eux ainsi qu'une baisse de leur salaire ? »

Répondre
 
26.10.2013 à 10h26

« Il faudra m'expliquer : Michelle Delaunay dirige une mission inter-ministèrielle pour préparer les familles françaises au vieillissement, nous dit-on ... De nombreuses familles ont compris la gravit Lire la suite

Répondre
 
25.10.2013 à 19h00

« Je n'ai pas vu ou lu une taxe ou contribution retroactive des indemnites non imposable de nos elus ou ministres, et vous ? »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Les Généralistes CSMF planchent sur la démographie et contestent le « zonage » des ARS

Réunis en comité directeur, les Généralistes CSMF (ex-UNOF) ont décidé d'entamer un travail de fond sur leur projet politique, ciblé sur la... 2

Prendre en charge le burn-out : la HAS donne ses recommandations

burn out

En réponse à une saisine du ministère de la Santé au printemps 2016, la Haute Autorité de santé (HAS) rend publiques ses recommandations... 10

Alcool : la métanalyse qui met fin au mythe des bienfaits d'une consommation modérée

alcool

Ces dernières années ont vu leur lot d’études annonçant l’effet cardiovasculaire protecteur de la consommation modérée d’alcool (en... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter