Le Dr Bonnemaison jugé aux Assises au second semestre 2014

Le Dr Bonnemaison jugé aux Assises au second semestre 2014

17.10.2013
  • 1382024755464432_IMG_113605_HR.jpg

L’urgentiste de Bayonne Nicolas Bonnemaison a été renvoyé devant la cour d’assises des Pyrénées-Atlantiques pour l’empoisonnement de sept patients en fin de vie, des actes qu’il a assumés, estimant qu’il devait juste mettre fin à des souffrances extrêmes.

En août, le parquet de Bayonne avait requis son renvoi pour huit de ces neuf cas de décès considérés comme suspects. « Les deux juges de l’instruction ont estimé que pour un des patients, l’infraction n’était pas caractérisée », a commenté le procureur de la République de Bayonne, Anne Kayanakis, au cours d’une conférence de presse.

Elle a indiqué qu’il est fait état de l’administration de deux substances dans l’ordonnance de mise en accusation, « le Norcuron et l’Hypnovel », et qu’il n’y aura qu’une seule constitution de partie civile au procès. Elle anticipe une « audience longue », avec des « témoins multiples ». Le procès pourrait se tenir « au second semestre 2014 », selon le procureur. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Un jury populaire

« Le Dr Bonnemaison n’est pas un criminel, c’est un médecin qui a traité les cas de vie avec conscience et bienveillance », a assuré son avocat Me Arnaud Dupin. « Aux assises, c’est là où les questions pourront être tranchées puisque c’est un jury populaire qui va le faire et qui va pouvoir dire si le Dr Bonnemaison a traité les cas en fin de vie avec dignité et humanité », a-t-il indiqué.

Pour les soutiens de l’urgentiste, ce renvoi devant les assises n’est « pas une surprise ». « Il va enfin pouvoir se défendre », a souligné le Dr François Bannier, médecin anesthésiste hospitalier à Bayonne. « C’est important car il va pouvoir enfin mettre une date sur ce procès ainsi qu’une date de fin, une fin heureuse ou malheureuse. Il a enfin son objectif et il va pouvoir s’y consacrer car, la grande difficulté, c’est l’attente », a-t-il estimé.

Le Dr Marie-Pierre Kuhn, médecin anesthésiste hospitalier à Bayonne, a estimé qu’après deux ans d’instruction, « c’est important que les choses avancent » ; « nous continuons à le soutenir », a-t-elle ajouté, rappelant que « 500 médecins ont contesté sa radiation devant le Conseil de l’Ordre national dont 20 agrégés, professeurs d’universités ».

Le Dr Bonnemaison a été radié en janvier de l’Ordre des médecins d’Aquitaine, une décision contesté en appel par le comité départemental de l’Ordre des médecins des Pyrénées-Atlantiques, qui soutenait l’urgentiste. Son comité de soutien rappelle que « 57 702 personnes ont signé une pétition en sa faveur et ces pétitions continuent de courir ».

 Dr LYDIA ARCHIMÈDE
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
17.10.2013 à 22h36

« Les fins de vie sont le plus souvent des périodes de vie difficiles, inconfortables, angoissantes pour le patient, son entourage, et les soignants qui l'accompagnent. Les soignants doivent s' info Lire la suite

Répondre
 
17.10.2013 à 19h50

« Enfin un médecin français compatissant devant la douleur et la pénibilité physique et psychique des fins de vie. On devrait féliciter plutôt que de le juger, et il est probable qu'un jury populaire Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn écarte à nouveau la coercition à l'installation

Buzyn

Agnès Buzyn a écarté ce mercredi la proposition d'un conventionnement sélectif des médecins de secteur II dans les zones surdotées, piste... 1

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 4

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter