PLFSS : la FHP enrage contre la réforme de la T2A

PLFSS : la FHP enrage contre la réforme de la T2A

16.10.2013
  • 1381939590463895_IMG_113448_HR.jpg

Alors que le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2014 entame son parcours parlementaire, la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP) s’élève contre la réforme de la tarification hospitalière.

L’article prévoit : un financement spécifique aux établissements implantés dans les territoires « peu denses ou isolés »,« dont l’activité est nécessaire pour garantir l’accès aux soins de la population » d’une part ; la mise en place de tarifs dégressifs « pour certaines prestations d’hospitalisation », dès lors que le volume d’activité d’un établissement dépasse un certain seuil (qu’il reste à définir par décret) d’autre part.

Non-sens médico-économique

Très remontée, la FHP s’oppose « avec force et fermeté » à ce dispositif qui porte selon elle un coup fatal à la tarification à l’activité. La dégressivité des tarifs, un « non-sens médico-économique » jugé « inopérant, contre-productif et juridiquement contestable », cristallise la grogne des cliniques.

« Cet article nous met vraiment en colère, gronde Jean-Loup Durousset, président de la FHP. Nous ne comprenons pas la volonté du gouvernement de déposer un aléa sur l’activité même des établissements ».

Pour la FHP, cette T2A modulable reviendrait à « pénaliser » certains établissements « indispensable[s] dans un territoire, et dynamique[s] parce que seul[s] à réaliser telle ou telle activité de soins, ou certains établissements spécialisés sur des domaines ou la demande de soins est en forte progression, de manière objective (cancérologie, insuffisance rénale) ».

La Fédération n’exclut pas de faire appel au Conseil constitutionnel. « Un malade de plus n’est jamais un malade de trop », conclut Jean-Loup Durousset.

 A.B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
17.10.2013 à 22h00

« Non seulement nos idéologues gouvernementeurs sont décérébrés, mais leurs exécuteurs (dé)putatifs sont incompétents ou malhonnêtes . . . ou les trois à la fois !
Pauvre sous-France !!! »

Répondre
 
17.10.2013 à 10h14

« Avec la gauche c'est "travailler plus pour gagner moins! " j adooore" »

Répondre
 
17.10.2013 à 08h33

« Dingue cette société ou Le Point ou L'Express vous juge sur le nb de patients opérés.
Cette societe ou l'ARS vous met des limitations d'autorisation en cas de volumes insuffisants de patients ou d' Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Convention et exercice futur : les jeunes pourront assister à toutes les négos en qualité d'observateurs

négos

Pas à pas, la nouvelle génération médicale s'invite aux négociations conventionnelles aux côtés des syndicats de praticiens installés. Le... Commenter

Baisses des tarifs hospitaliers : pour les fédérations, « le point de rupture » est proche

taris hospitaliers

« Je ne vais pas faire comme si j’ignorais que nous publions les nouveaux tarifs hospitaliers dans deux semaines. Ils seront en baisse. Vous... 2

Cancer colorectal : l'INCa compte sur les médecins traitants pour inciter leurs patients à se faire dépister

consultation

L'Institut national du cancer (INCa) vient de lancer ce 18 février une grande campagne de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter