Parcours de soins : un GPS pour les patients égarés ?

Parcours de soins : un GPS pour les patients égarés ?

16.10.2013
  • 1381939932463870_IMG_113456_HR.jpg

« Les malades étant confrontés à une multitude d’acteurs, il est compréhensible que les pouvoirs publics veuillent transformer le jeu individuel de ces acteurs en jeu collectif, un peu comme au foot. » Invité ce mercredi des « Rencontres Dauphine santé* », à Paris, Christophe Duguet, administrateur du collectif interassociatif sur la santé (CISS, usagers) a filé la métaphore sportive. « Si cette organisation footballistique peut être tentante, n’oublions pas que dans ce schéma, c’est le patient qui est le ballon ! » Gros succès dans la salle où se pressent décideurs et acteurs de la santé. Pour le représentant du CISS, il y a fort à parier que le malade préférerait être « du côté de l’entraîneur ou de l’arbitre pour participer aux choix ».

Care manager 

Après une heure de développements théoriques sur la médecine de parcours, qui ressemble parfois à un labyrinthe, Christophe Duguet a mis l’accent sur la demande du patient de soutien et d’orientation dans le système de santé. « Un chef d’entreprise qui doit prendre des décisions complexes peut faire appel à une société de conseils, rappelle-t-il, mais le malade n’a rien de tel. Il faut permettre aux patients de disposer d’un GPS pour se guider dans le parcours de soins. »

Quel GPS ? Dans la stratégie nationale de santé, le gouvernement a ressorti le concept de généraliste « pivot » des soins, au cœur d’équipes libérales de proximité désormais mieux structurées et identifiées, en articulation avec l’hôpital et les soins spécialisés. Reste à concrétiser cet objectif. Marie-Sophie Desaulle, directrice générale de l’ARS des Pays de la Loire, estime pour sa part que « pour certains patients, il faudrait créer une fonction de care manager, car ils sont déboussolés par la complexité du parcours de soins ».

* Organisée par l’association DESSEIN (Dauphine EcoSanté Social Entente et Idées nouvelles).

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
18.05.2014 à 17h28

« Le patient est une des parties prenantes mais attention au risque de devenir le bras armé du manager de santé comme le client est le bras armé de l'actionnaire. »

Répondre
 
16.10.2013 à 22h46

« Relisez bien: "...le patient est le ballon..."! »

Répondre
 
17.10.2013 à 11h04

« Le balon de la farce ! »

Répondre
 
16.10.2013 à 21h50

« Qu'est-ce que les politico-bureaucrates vont encore nous inventer ? »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... 5

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... 1

AP-HP : contre un « plan social imposé », les personnels bravent la pluie et Martin Hirsch

aphp

Une trentaine de personnels de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) se sont rassemblés ce lundi devant le siège parisien du... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter