CNSA : Paulette Guinchard devient présidente du conseil

CNSA : Paulette Guinchard devient présidente du conseil

16.10.2013
  • 1381927721463740_IMG_113410_HR.jpg

Paulette Guinchard Kunstler a été élue mardi 15 octobre en séance extraordinaire présidente du conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) pour un mandat de quatre. Elle succède à Francis Idrac.

Le ministère de la Santé, qui a rappelé l’engagement de Paulette Guinchard dans la création de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA), souligne dans cette nomination au lendemain de l’annonce par le Premier ministre de la loi d’orientation et de programmation pour l’adaptation de la société au vieillissement, « un signe fort de l’engagement de ce gouvernement au service de l’autonomie ».

Préparation de la loi sur l’autonomie

Infirmière en psychiatrie, Paulette Guinchard était chargée des personnes âgées sous le gouvernement de Lionel Jospin (2001-2002), après avoir rendu un rapport « Vieillir en France » en 1999.

La nouvelle présidente a salué le rôle de la CNSA dans la structuration du secteur et s’est dite « consciente des responsabilités qui l’attendent » dans la préparation de la loi sur l’autonomie. Elle sera particulièrement attentive au rôle des conseils généraux et à la parole des représentants des usagers dans ces travaux, dont elle a assuré le bon déroulement à Michèle Delaunay.

Pénélope Komites, conseillère du XIIe arrondissement de Paris et auteur du rapport sur les accompagnants des enfants handicapés en juin 2013, et le Pr Bruno Vellas, coordonnateur du gérontopôle de Toulouse, ont été désignés par la ministre en charge des Personnes âgées, et Marie-Arlette Carlotti, en charge des Handicapés, comme personnalités qualifiées du Conseil.

Le GR 31 au front

Les associations représentant les personnes âgées, handicapées, et les professionnels, rassemblées dans le GR31 ont fait part de leurs inquiétudes à Michèle Delaunay et ont demandé des réponses « concrètes et immédiates ».

En écho à la polémique sur l’affectation des recettes de la contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (CASA) au fonds de solidarité vieillesse, et non à la CNSA, le GR31 refuse de « se contenter d’annonce des gouvernements successifs qui sont contredites par des mesures notamment financières ».

Il demande que le débat du projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 au Parlement, évite de faire de cette année une « page blanche » pour l’autonomie.

 COLINE GARRÉ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
17.10.2013 à 07h13

« Combien d'organismes, combien de commissions, combien de présidents, combien, combien, combien ? J'en découvre plusieurs chaque jour en lisant la presse. Etonnons nous que l'état soit ruiné ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn écarte à nouveau la coercition à l'installation

Buzyn

Agnès Buzyn a écarté ce mercredi la proposition d'un conventionnement sélectif des médecins de secteur II dans les zones surdotées, piste... Commenter

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... Commenter

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter