Roumanie : la réforme sanitaire risque d’accélérer l’exode des médecins

Roumanie : la réforme sanitaire risque d’accélérer l’exode des médecins

15.10.2013
  • 1381765332463007_IMG_113158_HR.jpg

    Roumanie : la réforme sanitaire risque d’accélérer l’exode des médecins

La Roumanie est le pays de l’Union européenne qui dépense le moins pour la santé de sa population : moins de 400 euros par an et par habitant. « Nous n’avons pas d’argent, nous ne pouvons pas nous permettre des investissements », s’excuse le ministre de la Santé Eugen Nicolaescu.

Selon un article publié par le « Courrier des Balkans », la réforme à l’œuvre, radicale, aura des conséquences fâcheuses sur l’accès aux soins et la démographie médicale. Près de 15 000 médecins roumains ont déjà quitté leur pays depuis 2007, fuyant des conditions de travail précaires, et un revenu de misère (quelques centaines d’euros par mois).

Limitation des soins de base aux urgences

Plusieurs mesures entrant en vigueur cet automne cristallisent le mécontentement : la limitation des soins de base pour tous aux urgences, la montée en charge du rôle des assureurs privés, la privatisation des hôpitaux (transformation en fondations ou en entreprises privées)...

« Le ministre des Finances a trouvé de l’argent public pour les maires, mais il n’en trouve pas pour les médecins », s’est récemment emporté le président du Collège national du personnel médical, convaincu qu’une nouvelle vague de départs se profile parmi les professionnels de santé.

D. CH.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 12 Commentaires
 
16.10.2013 à 14h39

« Moi je trouve que tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes : les médecins roumains viennent exercer en France , les patients roumains n'auront qu'à venir aussi se faire soigner dans notre Lire la suite

Répondre
 
15.10.2013 à 17h17

« C'est tout à fait exact, et il y a encore pas mal de Roumains qui parlent Français, mais par snobisme, nous les Français parlons anglais en Roumanie !
Quant aux Roumains malades, ils doivent payer l Lire la suite

Répondre
 
15.10.2013 à 12h45

« Eh oui, encore une fois, merci l'"EUROPE" ! »

Répondre
 
15.10.2013 à 10h48

« Après l'exode des étudiants français en Roumanie, juste retour, l'exode des praticiens roumains en France. »

Répondre
 
15.10.2013 à 10h36

« Et c'est dans ce pays en misère médicale que nos étudiants français BAC S avec mention, "saqués" par un numerus clausus scandaleux, vont se former ? Et ben...
Et notre pays va accueillir beaucoup de Lire la suite

Répondre
 
15.10.2013 à 14h04

« Et il faut aussi se pencher sur la suite. Devant la pénurie de médecins en Roumanie, ce sont les médecins de Centre Afrique qui vont exercer en Roumanie. Et ensuite, ce sont les Français qui vont fa Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Arrêt de commercialisation du Cytotec, et objectif zéro médicament pendant la grossesse : les chantiers de l’ANSM

ansm

Le laboratoire Pfizer, qui commercialise le Cytotec, a annoncé que ce médicament ne serait plus distribué en France à partir du 1er mars... 2

Les médecins, des brutes en blanc ? C’est tout l’inverse, conclut une étude de la DREES

drees

88 % des Français sont plutôt satisfaits, voire très satisfaits de leur médecin. C’est le constat du dernier baromètre d’opinion de la... 7

« Les ECN seront supprimées », annonce le patron des doyens au congrès de l'Ordre

ECN

Le président de la conférence des doyens de médecine a créé la surprise, ce jeudi après-midi, en annonçant la fin programmée des épreuves... 40

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter