Inégalités de santé : quand des médecins défendent la coercition, la capitation... et les ARS

Inégalités de santé : quand des médecins défendent la coercition, la capitation... et les ARS

15.10.2013
  • 1381843132463353_IMG_113305_HR.jpg

L’association des Semaines sociales de France (SSF*) s’interroge sur la façon de « mieux dépenser pour la santé de tous », dans un rapport éponyme rendu public lundi. Dressant le constat d’inégalités sociales et territoriales de santé majeures (espérance de vie, mortalité, accès aux soins, efficience de la prise en charge..), SSF avance plusieurs propositions, parfois radicales, pour améliorer la situation.

Sur la démographie, l’association met en question le bien-fondé de la libre installation des médecins libéraux. En sus de mesures incitatives, SSF propose de contrer la désertification « par imposition » (préféré à coercition) : « dans telle zone, les médecins auraient la possibilité de se conventionner, dans telle autre, non », précise le Pr Mathieu Monconduit, hématologue, ancien directeur d’un centre de lutte contre le cancer.

Forfaits et capitation

Autre piste, la disparition du paiement à l’acte, système « qui confine à l’absurde » pour le Pr Didier Sicard, anciennement à la tête du service de médecine interne de l’hôpital Cochin (Paris) et du Comité consultatif national d’éthique. « Nous vivons dans un pays où la consommation de médicaments découle directement du paiement à l’acte », s’agace-t-il. Le Pr Sicard prône « le retour à la médecine de la personne » et un système de santé fondé sur la forfaitisation et la capitation.

Côté patients, l’association estime que la généralisation du tiers payant, « qui n’est pas une mauvaise chose en soi » a des effets inflationnistes (en raison d’une déresponsabilisation). Ses membres y sont défavorables.

Enfin, SSF encourage les professionnels à « faire plus confiance aux agences régionales de santé » et souhaite leur attribuer davantage d’autonomie via un financement délégué. « La frilosité dans la délégation de pouvoirs aux ARS est un problème majeur », conclut le Pr Sicard.

* L’association se propose de porter dans le débat public le témoignage de la pensée chrétienne. Le groupe de travail se compose de professionnels de santé acteurs du médico-social, usagers et institutionnels.

 A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 29 Commentaires
 
16.10.2013 à 17h11

« Pr M.Monconduit.
Les commentaires appellent bien sur des réponses. Mais la première est de lire ce rapport en ligne, ou dans un premier temps son résumé (http://www.ssf-fr.org/offres/gestion/actus_ Lire la suite

Répondre
 
16.10.2013 à 10h22

« Le Pr MONCONDUIT était directeur du Centre H Becquerel, un des 3 seuls centres de lutte contre le cancer avec un déficit supérieur à 1 million d'euros en 2009 (communiqué de presse des FNCLCC du 4 j Lire la suite

Répondre
 
16.10.2013 à 15h50

« Ayant quitté la Direction de ce Centre en 2007, je vous remercie de m'avoir donné l'occasion de revoir les effets des "coefficients de transition", décidés par le ministère de la Santé avec plein ef Lire la suite

Répondre
 
16.10.2013 à 09h24

« Chers confrères, revoilà de sortie les pourfendeurs de la médecine libérale, sans doute appelés à la rescousse par des caisses en difficulté face à la fronde qui s'annonce. Les libéraux, même conven Lire la suite

Répondre
 
16.10.2013 à 08h44

« Si l'on doit supprimer le paiement à l'acte en médecine libérale, supprimons en même temps les consultations privées à l'hopital ! »

Répondre
 
16.10.2013 à 07h00

« Cher ministre, les dépenses hospitalières représentent 45 % du budget sécurité sociale... Mais avec le tiers payant et la suppression de la T2A...et les avis hospitaliers de ce groupe... On va dans Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn attaque ses rendez-vous avec les médecins… en commençant par les signataires de la convention

buzyn

Faut-il y voir un premier signe politique ? La nouvelle ministre de la Santé entame ce mardi une série d'entretiens bilatéraux avec les... Commenter

Tatouages : une consultation pour prendre en charge les complications ouvre à l’AP-HP

tatouage

Une consultation consacrée à la prise en charge des complications associées aux tatouages a ouvert à l’hôpital Bichat-Claude Bernard... Commenter

Mutuelles, réseaux de soins : le Dr Accoyer accuse Richard Ferrand de conflit d'intérêts et essuie les critiques d'En Marche !

Benjamin Griveaux, porte-parole d'En marche ! et candidat aux législatives, a dénoncé dimanche « des mensonges » après les accusations de... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter