Pénibilité : les PH ne seraient pas concernés

Pénibilité : les PH ne seraient pas concernés

09.10.2013
  • 1381334514461493_IMG_112648_HR.jpg

Marisol Touraine ferait-elle machine arrière concernant la prise en compte de la pénibilité du travail des praticiens hospitaliers ? Selon le Syndicat national des praticiens hospitaliers anesthésistes-réanimateurs élargi (SNPHAR-E), une négociation spécifique serait envisagée pour les seuls agents de la fonction publique hospitalière. Ce qui exclut de fait le corps médical.

En septembre, durant le débat sur la réforme des retraite, la ministre de la Santé avait au contraire laissé entendre que l’ensemble des personnels hospitaliers pourraient être concernés par la mesure.

Une mission de service publique source de pénibilité

Le SNPHAR-E dénonce une « injustice» à l’égard des médecins hospitaliers, qui passeraient ainsi entre les mailles du filet, alors que bon nombre d’entre eux assurent la permanence ces soins la nuit et le week-end.

« Cette mission de service public est source d’une pénibilité objectivable consécutive au travail de nuit et aux rythmes de travail alternants », déclare le SNPHAR-E, lassé des grands discours sur la nécessaire revalorisation des carrières médicales à l’hôpital, quand dans le même temps les actes ne suivent pas. « L’hôpital public à besoin de ses médecins. Le mépris ne peut plus durer », clame le syndicat, membre d’Avenir hospitalier.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
11.10.2013 à 18h11

« On se fout des médecins ! Taillables et corvéables à merci ! À quand une grande grève sauvage puisque le Pouvoir ne comprend rien ! »

Répondre
 
10.10.2013 à 12h03

« Ce gouvernement n'aime pas les médecins. Ce sont des nantis, fils ou filles à Papa, qui n'ont jamais eu à faire d'effort pour gagner bien plus que le smic et qui exercent le "pouvoir médical", parce Lire la suite

Répondre
 
10.10.2013 à 11h54

« Pourquoi la médecine d'urgence n'est elle pas considérée comme pénible alors que le nombre d'urgentistes de plus de 50 ans en activité est une denrée rare ? »

Répondre
 
09.10.2013 à 20h46

« Faut pas s'imaginer qu'une fonctionnaire de carrière comme Touraine qui a poursuivi la tâche de destruction totale de la médecine en France, puisse faire preuve de réalisme et de compassion.
Tous da Lire la suite

Répondre
 
09.10.2013 à 20h24

« Mais je vois le mépris durer depuis le début de ma carrière (1960) et la pusillanimité et trouille médicale encore bien davantage....Le choix difficile de moins de 3000 d'entre nous en 1980 pour le Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La FHF pousse un nouveau cri d'alarme sur la situation budgétaire des hôpitaux

valletoux

Ce n'est pas la première fois cette année que la Fédération hospitalière de France (FHF) appelle le gouvernement à desserrer l'étau... Commenter

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 9

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter