Financement « détourné » de l’autonomie : les fédérations du secteur montent au front

Financement « détourné » de l’autonomie : les fédérations du secteur montent au front

09.10.2013
  • 1381313306461366_IMG_112627_HR.jpg

Quatre fédérations du secteur de l’aide à domicile ont appelé les parlementaires à amender le projet de budget de la Sécurité sociale, pour restituer à la prise en charge de la perte d’autonomie des crédits, selon elles, injustement « détournés ».

Ces fédérations (Adessadomicile, ADMR, FNAAFP/CSF et UNA) réagissent à un article du PLFSS pour 2014, qui affecte le produit d’une taxe, la Casa (contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie), non pas au financement de la future loi sur l’autonomie des personnes âgées comme cela était prévu, mais au Fonds de Solidarité pour la Vieillesse (FSV). Ce dernier finance notamment le minimum vieillesse et les cotisations retraite des chômeurs. « Une ligne rouge a été franchie par le gouvernement, qui vient de rompre la parole donnée », proteste Hughes Vidor, directeur général d’Adessadomicile.

640 millions d’euros en 2014

Cette taxe devrait rapporter 640 millions d’euros en 2014. Bercy explique cette décision par le fait que le projet de loi, qui n’est pas encore prêt, sera « vraisemblablement appliqué fin 2014 » seulement.

Les fédérations d’employeurs ont rédigé des amendements envoyés aux groupes parlementaires de l’Assemblée nationale et du Sénat, proposant de maintenir la Casa au sein du budget de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) en 2014, et suggérant d’affecter ces fonds à des mesures concernant la perte d’autonomie : augmentation des plafonds de l’Allocation personnalisée à l’autonomie (APA) à domicile, revalorisation des emplois de la branche, financement de missions de prévention (chutes, aide au retour après hospitalisation).

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
10.10.2013 à 08h15

« Familles, courage ! Ne comptez sur aucune politique gériatrique pour vous venir en aide, il n'y en a pas dans ce pays ! Vous devrez avoir des qualités exceptionnelles (dévouement, patience, renoncem Lire la suite

Répondre
 
09.10.2013 à 19h35

« N'est-ce pas un effet pervers de ce qu'on appelle la fongibilité asymétrique ? Ou quelque principe comptable apparenté ! Afin de privilégier les chômeurs, qui votent, et auxquels les syndicats souve Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Plus de 120 médecins libéraux et hospitaliers dans la course aux législatives !

legislatives

Au moins 120 médecins de toutes spécialités se présentent aux élections législatives, qui auront lieu les dimanches 11 et 18 juin. La carte... Commenter

Le nouveau directeur général de l'OMS s'appelle Tedros Adhanom Ghebreyesus

OMS Patron

L'Éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus, 52 ans, a été élu ce 23 mai nouveau directeur général de l'OMS (Organisation mondiale de la santé).... 1

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats-0

Les élections législatives se dérouleront les dimanches 11 et 18 juin. La date limite de dépôt des candidatures (dans les 577... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter