Les 150 meilleurs médecins de France, selon Capital

Les 150 meilleurs médecins de France, selon Capital

08.10.2013
  • capital

    Les 150 meilleurs médecins de France, selon Capital

« Les Français ont de la chance : leurs grands médecins figurent parmi les meilleurs du monde. » Une fois n'est pas coutume, Capital fait l'éloge de la médecine française dans son numéro d'octobre 2013.
Exercice plus que périlleux : le mensuel établit pour la première fois son palmarès des 150 meilleurs médecins de France dans trente pathologies (cancers, maladies cardiaques, neurochirurgie, chirurgie…).

Qui sont les heureux élus ? « Les deux tiers n'officient pas à Paris, mais en Province, constate Capital, et la moitié d'entre eux seulement dans des centres hospitalo-universitaires (CHU). »

Pour établir cette sélection, le magazine s'est appuyé sur le Dr Maurice Soustiel, fondateur d'un site spécialisé dans les conseils aux patients à la recherche d'un deuxième avis médical. La méthodologie, discutable, repose sur les interviews « de 150 experts, dont une centaine de médecins », invités à citer les praticiens les plus compétents selon eux.

D'autres critères, plus objectifs, ont été pris en compte comme le nombre de publications scientifiques, l'utilisation d'équipements de pointe, le recours à la chirurgie mini-invasive.

Une médecine de pointe… oui mais

Ces médecins français figureraient dans le gratin mondial, ce qui n'empêche pas le magazine d'être critique à leur égard, ou du moins à l'égard de notre système de santé. « L'excellence de nos professionnels […] ne profite pas à tous », écrit Capital, qui met à nouveau en exergue les dépassements d'honoraires « devenus monnaie courante », sans toutefois rappeler que certains actes n'ont pas été revalorisés depuis de nombreuses années.

La profession en prend pour son grade. « Bon nombre de professionnels n'hésitent pas à opérer sans nécessité », avance le mensuel qui estime que « les chirurgiens n'ont pas non plus la même dextérité ». D'autant plus que tous ne disposent pas des mêmes moyens techniques.

La solution pour remonter le niveau ? Mettre en place un système d'évaluation, selon le Dr Bertrand Guillonneau, chef du service d'urologie aux Diaconesses à Paris, cité par Capital.

> S. L.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 52 Commentaires
 
16.10.2013 à 00h49

« La cooptation, voilà le nerf de ce classement .
Oh non il ne s'agit nullement de compérage ou de copinage. Il s'agit de l'avis de ses pairs. Comme la médecine est un art et non une science, c'est un Lire la suite

Répondre
 
17.10.2013 à 01h29

« Il est bien fini le temps où la médecine était un art, aujourd'hui la médecine n'échappe pas à la régle générale de l'évaluation des pratiques. Des lors que deux avis valent mieux qu'un, il vaut mie Lire la suite

Répondre
 
15.10.2013 à 12h49

« Et moi ? »

Répondre
 
14.10.2013 à 20h56

« Prix Nobel de médecine pour les urgentistes français en 2014... »

Répondre
 
15.10.2013 à 00h51

« Aux SAMU et aux SMUR : ce serait une excellente idée. »

Répondre
 
15.10.2013 à 10h07

« Je propose que l'on fasse un grand autodafé, comme aux meilleurs temps de l'inquisition, et que l'on brule le mensuel CAPITAL qui distille des inepties ! Mais non bien sûr je plaisante et avouez que Lire la suite

Répondre
 
10.10.2013 à 13h50

« L'Ordre reconnait l'intérêt de la seconde opinion médicale. À condition que cela soit "bien cadré". Ce palmarès participe à la réflexion sur ce sujet. Encadrer la seconde opinion nécessite d'interro Lire la suite

Répondre
 
09.10.2013 à 21h16

« Il ne faut pas confondre savoir faire et faire savoir ... »

Répondre
 
09.10.2013 à 23h27

« Vous connaissez des virtuoses qui jouent au fond de salles obscures ? M. Soustiel »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

HTA : les 10 axes et les 60 propositions de la SFHTA

hta

L'HTA est banalisée en France et trop souvent perçue comme un simple facteur de risque cardio-vasculaire, s'inquiète la Société française... 1

Migrants : le Défenseur des droits s'alarme d'une défaillance des droits fondamentaux

ddd

Le monde associatif saisit le défenseur des droits (DDD), Jacques Toubon, ce 18 décembre, journée internationale des migrants, avec... Commenter

Un quart des ophtalmologistes refusent les nouveaux patients, selon un sondage

Les Français attendent en moyenne 87 jours pour obtenir un rendez-vous chez l'ophtalmologiste, constate une étude nationale* réalisée par... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter