Deux généralistes à 6 000 euros par mois : un village de l’Yonne crée son centre de santé

Deux généralistes à 6 000 euros par mois : un village de l’Yonne crée son centre de santé

04.10.2013
  • 1380895275460094_IMG_112330_HR.jpg

    Deux généralistes à 6 000 euros par mois : un village de l’Yonne crée son centre de santé

Peinant à remplacer son médecin généraliste parti à la retraite voici trois ans, Domats, une petite commune de l’Yonne de 850 habitants, a décidé de prendre le taureau par les cornes en créant son propre centre de santé municipal.

Ce centre, qui ouvrira le 7 octobre, accueillera dans un premier temps deux médecins généralistes salariés ainsi qu’une infirmière secrétaire médicale.

Contacté par « le Quotidien », Dominique Bredeville, premier adjoint au maire, précise que si la municipalité n’a pas réussi à installer de médecins libéraux sur son territoire, l’annonce passée pour des postes de médecins salariés a suscité très rapidement sept candidatures.

Les villageois mettent la main au portefeuille

L’investissement s’élève à 415 000 euros, mais a bénéficié de subventions du conseil régional pour un montant total de 210 000 euros, soit 40 % du total. « Nous avons également été très surpris de voir que les habitants du village ont mis eux-mêmes la main à la poche pour un montant total de 73 000 euros », précise l’édile.

La commune prévoit déjà d’élargir le centre à des paramédicaux. « Un certain nombre d’entre eux, installés dans la région, nous ont fait part de leur intérêt pour ce centre de santé », continue l’adjoint au maire. Une pédicure-podologue, une diététicienne nutritionniste, une psychologue et une orthophoniste vont rejoindre le centre dans les tout prochains mois.

Les deux médecins généralistes percevront un salaire brut de 6 000 euros par mois.

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 45 Commentaires
 
licornefrance Médecin ou Interne 05.10.2015 à 12h33

Et depuis ??? Ça donne quoi ??

Répondre
 
24.12.2013 à 23h04

« Mais si c'est viable.... Pour 6 à 10 mois..... Le temps des élections ! »

Répondre
 
07.10.2013 à 09h17

« Pourquoi pas tous à 6000 euros par mois pendant 3 ans. On aide à renflouer les caisses et on n'en parle plus. »

Répondre
 
08.10.2013 à 12h48

« parce que 6000€ par mois de salaires plus les charges sociales =11000€ + les charges d'un cabinet entre 1500 et 2000 € par mois, soit un cout par médecin exercant de 12500€ à 13000€ par mois, soit 1 Lire la suite

Répondre
 
26.12.2013 à 19h31

« Cher confrère, il me semble que vous oubliez que le centre de santé rémunère aussi un directeur, j'ai laissé un commentaire il y a quelques mois. »

Répondre
 
07.10.2013 à 05h02

« Et si ce village et ses habitants en avaient eu marre de subir les conséquences des "déserts médicaux" et les dérives de notre système de santé .
Finalement pourquoi sommes nous formés, pas pour fai Lire la suite

Répondre
 
26.12.2013 à 19h44

« Cher Confrère, même si vous pensez que le revenu de ces praticiens représente le juste prix de la santé d'une communauté de villageois, dites-nous quel budget financera le surcoût par rapport aux re Lire la suite

Répondre
 
06.10.2013 à 17h06

« En dehors de la non-viabilité de ce projet, il n'y aura jamais de pharmacie dans ce petit bourg car dans un rayon de 8,5 à 10 km il y a 4 pharmacies (Égriselles le bocage, Saint Valérien, Courtenay) Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... 5

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... 1

AP-HP : contre un « plan social imposé », les personnels bravent la pluie et Martin Hirsch

aphp

Une trentaine de personnels de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) se sont rassemblés ce lundi devant le siège parisien du... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter