Suicide d’un gynécologue : l’URPS de Franche-Comté dénonce un « lynchage »

Suicide d’un gynécologue : l’URPS de Franche-Comté dénonce un « lynchage »

03.10.2013

Porte-parole des « 1 900 médecins libéraux » de la région, l’URPS de Franche-Comté exprime sa colère dans un communiqué après le suicide d’un gynécologue du Doubs. Ce médecin a mis fin à ses jours le 1er octobre ; il avait été mis en cause, notamment par voie de presse, dans deux affaires d’erreurs médicales.

L’URPS se dit « profondément choquée par le "lynchage" médiatique dont a fait l’objet son confrère », estimant que l’exposition de son cas dans la presse locale « l’a dramatiquement conduit à mettre fin à ses jours ».

Médecins, pas « robots »

L’Union des médecins libéraux insiste sur le fait « que le jugement ne doit pas précéder l’enquête ». « Il n’est pas admissible, estime-t-elle, que soient divulguées dans la presse des pièces du dossier avant même que la justice n’ait pu les étudier. »

Elle rappelle que « les médecins ne sont pas des robots mais des êtres humains », ajoutant qu’« aucun acte médical n’est à l’abri d’une erreur humaine ou d’un aléa thérapeutique ».

L’URPS conclut : « Le corps médical présente un taux de suicide anormalement élevé, cette profession stressante et à haute responsabilité étant soumise en outre à des pressions incessantes de la part des pouvoirs publics, des patients, de la justice et des médias. »

 K. P.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 28 Commentaires
 
08.10.2013 à 08h55

« Quel ministre defend les médecins? Vals les policiers Le Drian les soldats, Le Foll, les agriculteurs, Marisol tire plutôt sur les médecins ! »

Répondre
 
09.10.2013 à 07h30

« Les médecins sont effectivement devenus des pigeons qui se font tirer dessus, plumer, insulter tous les jours.
L'absence de reconnaissance devient majeure et la porte ouverte au burn out.
Comment bi Lire la suite

Répondre
 
04.10.2013 à 18h56

« Je n'ai pas suivi cette triste affaire. Les erreurs médicales "reprochées" à feu ce médecin étaient-elles réelles ? Y avait-il de lourdes séquelles chez les plaignant-e-s ? Ce médecin s'est-il suici Lire la suite

Répondre
 
04.10.2013 à 18h40

« L'URPS devrait saisir l'Ordre des médecins, pour qu'il se constitue partie civile dans le cas de ce journaliste, responsable d'un homicide volontaire ayant entrainé la mort sans intention de la donn Lire la suite

Répondre
 
04.10.2013 à 21h45

« Je suis de la même spécialité que mon confrère sacrifié par un lynchage médiatique. Les jugements de la presse sur des procédures en instance sont inadmissibles. Il ne s'agit malheureusement pas de Lire la suite

Répondre
 
04.10.2013 à 08h48

« Carton jaune aux politiques - carton rouge aux journalistes
d'Eugène Neutrino. www.eugeneneutrino.com

voir au moins les chapitres Médias, Justice, Santé »

Répondre
 
03.10.2013 à 22h54

« On ne voit pas souvent des journalistes se suicider. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cannabis : le gouvernement veut mettre en place une contravention pour sanctionner l'usage et la détention

cannabis

Interrogé mercredi sur BFMTV, le ministre de l'Intérieur a annoncé qu'une simple contravention pourrait, dans les prochains mois,... 3

G7 : la Sicile est en état d’alerte après l’attentat de Manchester

Taormina G7

Une cité blindée et 400 opérateurs de santé spécialisés déployés sur le terrain. À l’occasion du G7 qui se tient les 26 et 27 mai à... Commenter

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats-0

Les élections législatives se dérouleront les dimanches 11 et 18 juin. La date limite de dépôt des candidatures (dans les 577... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter