Des députés espèrent sortir le principe de précaution de la Constitution en 2014

Des députés espèrent sortir le principe de précaution de la Constitution en 2014

30.09.2013
  • 1380553608458686_IMG_111964_HR.jpg

À l’occasion de la cinquième édition de CHAM*, le député (UMP) Jean-Pierre Door, vice-président de la Commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale, a déclenché les applaudissements d’un public de professionnels de santé en rappelant qu’une proposition de loi (PPL) a été déposée le 10 juillet 2013 visant à ôter au principe de précaution sa portée constitutionnelle.

Le principe de précaution a valeur constitutionnelle depuis le 1er mars 2005, lorsque les parlementaires ont voté (à 531 voix pour, 23 contre) l’inscription de la Charte de l’environnement dans la Constitution. Il précise que « lorsque la réalisation d’un dommage, bien qu’incertaine en l’état des connaissances scientifiques, pourrait affecter de manière grave et irréversible l’environnement, les autorités publiques veillent, par application du principe de précaution et dans leurs domaines d’attributions, à la mise en œuvre de procédures d’évaluation des risques et à l’adoption de mesures provisoires et proportionnées afin de parer à la réalisation du dommage ».

Quinze députés signataires

Portée par un noyau d’une quinzaine de députés UMP au premier rang desquels Éric Woerth, la PPL est soutenue par plus de 80 parlementaires, dont Bernard Accoyer, Valérie Boyer, François Fillon, Laurent Wauquiez, Axel Poniatowski ou encore Jean-Pierre Door. Celui-ci explique au « Quotidien » : « Nous souhaitons la déconstitutionnalisation de ce principe, qui est un frein à la compétitivité dans les domaines de l’économie, de la science, de la médecine, bloquant les recherches sur les transplantations, les gaz de schiste, les OGM, ou même les vaccins. »

L’exposé des motifs évoque également « un essoufflement de la recherche pouvant mettre en péril (...) des entreprises. Il s’agit de ne pas "sur-valoriser le doute" qui risquerait de bloquer l’innovation et le progrès scientifique ».

Le principe de précaution ne serait pas supprimé mais resterait dans le droit français dans la charte de l’environnement. « En déconstitutionnalisant le principe de précaution, ce ne sont pas l’existence ni l’utilité de ce dernier que nous remettons en cause mais son positionnement dans la hiérarchie des normes en droit français puisqu’en tout état de cause, l’article 5 de la Charte de l’environnement est désormais un dispositif juridique à part entière », précisent les députés.

« Maintenant que notre PPL est déposée, nous attendons de voir si on peut l’inscrire dans une niche parlementaire courant 2014 », indique Jean-Pierre Door.

*Convention on Health Analysis and Management, organisée par le Pr Guy Vallancien à Chamonix, les 27 et 28 septembre.

 COLINE GARRÉ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 8 Commentaires
 
01.10.2013 à 18h24

« Très bonne initiative à encourager et surtout à réaliser. Chirurgien »

Répondre
 
01.10.2013 à 18h17

« Toute recherche devrait se produire en milieu confiné et limité à des endroits très précis de la Planète ! Nous sommes loin du compte ! »

Répondre
 
01.10.2013 à 10h40

« Chirac, responsable de ce principe constitutionnel, était vraiment un usurpateur : il s'est comporté en conservateur de gauche et a achevé d'enliser la France dans la religion du conservatisme et d Lire la suite

Répondre
 
Raphaël L Médecin ou Interne 01.10.2013 à 09h14

« Trop tard ! Le pli est pris : plus aucune responsabilité ni initiative n'est prise nulle part. C'est si simple d'envoyer à l'autre la patate chaude. Il faut maintenant faire des certificats pour exp Lire la suite

Répondre
 
01.10.2013 à 07h34

« La recherche étant financée par des structures privées, on comprend très bien ou ils veulent en venir... et vous, vous avez des enfants ? »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

AMP : le CCNE se prononce en faveur d'une ouverture à toutes les femmes

ccne

Il était très attendu depuis plusieurs années, et l'attente devenait encore plus pressante depuis l'engagement du président Emmanuel Macron... Commenter

Un généraliste jugé par l'Ordre pour des propos discriminatoires et eugénistes contre les handicapés

Hippocrate

Jugé samedi 24 juin par la chambre disciplinaire de l'Ordre des médecins de Basse-Normandie, un généraliste de Cherbourg risque la... Commenter

Pour le CNGE, « l’obligation vaccinale est une réponse simpliste et inadaptée »

À la suite de la possibilité envisagée par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, d’étendre temporaire l’obligation vaccinale à tous les vacc... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter