Maternité des Lilas : mobilisation réussie des soignants contre le déménagement

Maternité des Lilas : mobilisation réussie des soignants contre le déménagement

23.09.2013
  • 1379947370456382_IMG_111364_HR.jpg

Trois mille personnes selon les organisateurs, 1 200 selon la police, se sont rassemblées samedi matin aux Lilas (Seine-Saint-Denis) pour protester contre le projet de déménagement de cette emblématique maternité de l’est parisien, qui réalise 1 650 naissances et 1 200 avortements par an.

Massés sur le petit parvis de la mairie, d’humeur joyeuse, les 150 salariés de l’établissement, d’anciens et nouveaux patients, de nombreux Lilasiens et plusieurs personnalités politiques de gauche (Jean-Luc Mélenchon du Parti de gauche, Philippe Poutou du NPA, la députée communiste Marie-George Buffet) sont venus témoigner de leur attachement à la maternité. À bout de bras ou vissées sur le crâne, banderoles, baudruches et perruques aux couleurs des partis communiste, socialiste, de la CGT et de SUD sont légion.

Des pancartes proclament : « Touche pas à ma mater ! » ; « Les mensonges, c’est maintenant ! »

À la tribune, les messages de soutien se succèdent pendant près d’une demi-heure. Visiblement émue mais conservant une voix assurée, le Dr Marie-Laure Brival, charismatique chef de service du centre d’orthogénie des Lilas et présidente du collectif de soutien, salue la mobilisation d’un « personnel tout à fait extraordinaire » dont elle partage le quotidien depuis 30 ans.

« Engagée corps et âme » dans son combat (le bras de fer entre la maternité et Claude Evin, le patron de l’ARS francilienne, dure depuis deux ans), le médecin reçoit les acclamations des manifestants avant de se perdre dans la foule.

Au rythme des poussettes

Peu avant midi, le cortège s’ébranle, au rythme des poussettes. Direction Montreuil, à 3,5 kilomètres de là, où l’ARS a annoncé en juin dernier vouloir relocaliser la maternité. L’agence a demandé au Pr René Frydman, père médical du premier bébé-éprouvette français, de jouer les médiateurs. Son avis est attendu le 15 octobre.

Au micro, la rue scande :

« Tenez vos promesses, nous sommes la richesse, des femmes en détresse, accouchez, avortez, c’est la liberté, à la maternité. »

Puis « Lilas où t’es ? », parodie de la dernière chanson de Stromae, surgit de la sono. Les sages-femmes dansent, rapidement suivies par tous. Une fois, deux fois, trois fois. Sur son blouson en cuir, un jeune garçon porte un bavoir blanc, délicat : « Né aux Lilas ».

ANNE BAYLE-INIGUEZ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
24.09.2013 à 18h07

« Malheureusement, Claude EVIN remet des milliers de personnes dans la rue. Il fait beaucoup moins bien qu'en 1989 où avec Jérôme CAHUZAC et Didier TABUTEAU, il avait fait manifester pendant plusieurs Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, chef du service de réanimation à la polyclinique de Gentilly (Nancy) et médecin humanitaire, a été promu au rang... 10

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

La consommation d’antibiotiques en France reste à la hausse en ville

ANTIBIOTIQUES

La tendance à la hausse de la consommation d’antibiotiques en ville se poursuit depuis 2010, après une période de baisse (2000-2005) puis... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter