Jean-Luc Mélenchon au chevet de l’Hôtel-Dieu

Jean-Luc Mélenchon au chevet de l’Hôtel-Dieu

20.09.2013
  • 1379680236455682_IMG_111215_HR.jpg

Des blouses blanches en rangs serrés et des drapeaux rouges attendaient jeudi soir Jean-Luc Mélenchon à l’Hôtel-Dieu. Inquiet pour l’avenir de l’hôpital parisien (dont les urgences sont menacées de fermeture) et de ses personnels, le leader du Parti de gauche n’a pas caché sa surprise en franchissant le seuil des services des urgences et de la radiologie, qui ne tournent plus depuis quelques semaines.

Pourtant, l’endroit reste très fréquenté, le personnel occupe désormais les lieux. « On ne se laissera pas anesthésier, on va les empêcher de dormir, d’ailleurs désormais on dort ici, explique au député européen l’urgentiste Gérald Kierzek, à la tête du comité de soutien de l’Hôtel-Dieu. Que Marisol Touraine nous dise clairement qu’elle ferme l’hôpital ! Mais si les politiques continuent à avoir une réelle ambition pour la santé des Parisiens, ce n’est pas la décision à prendre. » Selon le médecin, l’hôpital est victime d’une « politique de la terre brûlée ». « 300 personnes atterrissent aux urgences de la Pitié-Salpêtrière tous les jours alors qu’il est conçu pour en accueillir la moitié », poursuit-il.

Aberration

Persuadé que les restructurations rongent l’hôpital public dans son ensemble, Jean-Luc Mélenchon ne décolère pas. « On va demander aux gens qui attendent douze heures aux urgences de s’adapter, c’est une aberration, s’exclame-t-il. Pourquoi ne pas leur demander aussi de tomber malade aux bonnes heures, de ne pas avoir d’accident ? C’est purement irresponsable. »

À ses côtés, Danielle Simonnet, conseillère de Paris et secrétaire nationale du Parti de Gauche, lui rappelle que tous les élus socialistes étaient au départ opposés à la fermeture de cet hôpital. « Malgré le changement de locataire de l’Élysée, ce n’est plus le cas aujourd’hui puisque Jean-Marie Le Guen et Anne Hidalgo expliquent que les temps changent, retoquant à quatre reprises nos vœux au Conseil de Paris sur cette question de l’avenir de l’Hôtel-Dieu », déplore-t-elle.

Jean-Luc Mélenchon prend le pouls, va à la rencontre des aides-soignantes, des médecins et de tout le personnel qu’il croise dans les couloirs. « Les restructurations administratives sont d’abord des drames humains et on ne peut pas abandonner les personnels dans ces conditions », souffle-t-il.

Un enjeu de campagne

La secrétaire générale des syndicats CGT à l’AP-HP lui explique que ce qui se joue à l’Hôtel-Dieu depuis 2010 devient le symbole du malaise général qui ronge l’institution. « C’est pire qu’à France Telecom. À un moment donné, nous déplorions au moins trois suicides par mois sur toute l’Assistance publique », lui lance un syndicaliste.

Jean-Luc Mélenchon demande aux politiques de prendre leurs responsabilités et conseille aux personnels en lutte de ne pas baisser les bras. Le message est entendu. Le Comité de soutien a promis de s’inviter à tous les meetings de la campagne des élections municipales. Un de ses membres ironise : « Nous irons en blouse blanche sur les marchés expliquer aux Parisiens que l’hôpital du cœur de Paris devient une vitrine, mais qu’ils peuvent dormir tranquille, l’AP-HP y laisse une ambulance de réanimation. »

En quittant l’hôpital, Jean-Luc Mélenchon se tourne vers Notre-Dame. « Cette situation est une pure hérésie », lâche-t-il.

 LAURENCE MAUDUIT
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 17 Commentaires
 
22.09.2013 à 12h08

« Je considère que le C des généralistes et le faible dédommagement pour les visites à domicile sont des scandales sanitaires et que les charges des cabinets sont bien trop élevées ainsi que les loy Lire la suite

Répondre
 
22.09.2013 à 13h55

« Doublon d'une réponse à:
Le 21/09/2013 à 21h23
Profession : Médecin
« Petit rappel: 1 CNPSY = 3C a vous de voir si vous vous en souvenez... »
Ivana Fulli Psychiatre.

Répondre
 
21.09.2013 à 09h39

« Ne tirons pas sur le pianiste...Ne nous plaignons pas qu'une personnalité politique de quelque bord qu'elle soit participe à un combat, qui pour ma part certes tout personnelle, semble juste pour lu Lire la suite

Répondre
 
21.09.2013 à 14h51

« Pourquoi ne nous dites-vous pas en quoi le projet serait plus que discutable ? Personnellement, je n'ai pas envie qu'un de mes proches se retrouve dans un service d'urgences isolé dans un très bel e Lire la suite

Répondre
 
21.09.2013 à 21h25

« C'est quoi les "vraies urgences" ? ... »

Répondre
 
Lilith Médecin ou Interne 20.09.2013 à 23h08

« Chère consoeur, je n'ai pas choisi d'être médecin "pour que l'on me reconnaisse" et suis fière que l'une de mes filles soit généraliste...malgré les pavés que nos gouvernements successifs ne cessent Lire la suite

Répondre
 
21.09.2013 à 10h31

« Rien ne doit changer. Les conservateurs que sont les [...] d'extrême droite et gauche veulent la faillite du pays pour prendre le pouvoir. Leurs intérêts personnels l'emportent sur ceux des Français Lire la suite

Répondre
 
21.09.2013 à 11h47

« Chère consœur,
Vous êtes fière de votre fille généraliste et vous avez raison. Je suis très fière du classement aux ENC de l'amie de cœur de mon fils cadet, qui lui aurait permis de devenir général Lire la suite

Répondre
 
20.09.2013 à 19h16

« Jean-Luc Mélenchon défend aussi la légende grotesque qui voudrait que le trader déchu et condamné, Jerôme Kerviel, ait été une victime innocente du système bancaire international alors que le jeune Lire la suite

Répondre
 
21.09.2013 à 21h23

« Petit rappel: 1 CNPSY = 3C a vous de voir si vous vous en souvenez... »

Répondre
 
22.09.2013 à 12h08

« Je considère que le C des généralistes et le faible dédommagement pour les visites à domicile sont des scandales sanitaires et que les charges des cabinets sont bien trop élevées ainsi que les loy Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 8

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 5

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter