Fin de vie d’un tétraplégique à Reims : vers une nouvelle réflexion

Fin de vie d’un tétraplégique à Reims : vers une nouvelle réflexion

16.09.2013

Les médecins du CHU de Reims sont sur le point d’engager une nouvelle réflexion sur la fin de vie de Vincent Lambert, 37 ans, devenu tétraplégique à la suite d’un accident de moto avec traumatisme crânien en septembre 2008, aphasique et dans un état « pauci-relationnel ».

« Compte tenu de l’état de Vincent, une réunion a été programmée pour la fin de mois avec toutes les parties concernées pour expliquer notre position avant d’engager un protocole de fin de vie », a confirmé le Dr Éric Kariger, chef du service de médecine palliative du CHU de Reims. « Vincent est dans un état stable au sens où sa vie de relation se restreint de plus en plus », a-t-il précisé.

La famille du patient divisée

En avril dernier, au terme d’une procédure collégiale, avec prise en compte de l’avis de l’épouse du patient, l’équipe médicale avait déjà décidé de suspendre la nutrition par sonde et de limiter l’hydratation artificielle. Mais les parents, opposés à cette décision, avaient saisi le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne, qui avait ordonné le rétablissement de l’alimentation le 11 mai. La justice avait contesté non le fond, mais la forme de la décision qui n’avait pas été discutée avec l’ensemble des membres de la famille.

« Conformément à la loi, la décision finale revient au corps médical et fait partie de notre dure responsabilité », a estimé le Dr Kariger. Selon lui, le protocole de fin de vie pourrait commencer dans les semaines à venir.

 C. G.(avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
15.10.2013 à 23h37

« N'y a-t-il pas d'autre alternative que de le laisser mourir de faim ?
Je trouve que ce procédé est inhumain ! »

Répondre
 
18.09.2013 à 20h29

« Je trouve malsain avec atteinte de la dignité de nos patients, d'étaler ainsi leur fin de vie dans les médias! Le secret professionnel est ainsi atteint par le système de santé, judiciaire et la pr Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Pour désengorger les urgences, l'AMUF veut salarier des médecins en centres de santé

amuf

L'Association des médecins urgentistes de France (AMUF) a présenté ce mardi ses propositions pour lutter contre l'engorgement des urgences... 4

Baclofène : des effets indésirables nombreux mais difficilement imputables au traitement, selon une étude lilloise

BACLOFENE

Les premiers résultats de l'étude Baclophone, menée dans les Hauts-de-France et en Normandie par les médecins du service d'addictologie du... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter