10 000 euros d’amende pour un pédiatre retraité anti-IVG

10 000 euros d’amende pour un pédiatre retraité anti-IVG

16.09.2013
  • 1379342845454417_IMG_110892_HR.jpg

Xavier Dor, militant anti-avortement, médecin de 84 ans aujourd’hui président de l’association « SOS tout-petits » proche du milieu catholique intégriste, a été condamné ce lundi à une peine de 10 000 euros d’amende par le tribunal de grande instance de Paris pour s’être introduit à deux reprises en juin 2012 dans les locaux du Planning familial 75. Cette peine dépasse les réquisitions du parquet, qui demandait en juin 2013 8 000 euros d’amende et un mois de prison avec sursis pour « pression morale et psychologique » et « actes d’intimidation ». Le Planning familial, l’ANCIC (Association nationale des centres d’interruption volontaires de grossesse et de contraception) et la CADAC (Coordination des associations pour le droit à l’avortement et à la contraception) s’étaient constitués parties civiles à ce procès.

L’ancien pédiatre avait remis de minuscules chaussons tricotés et une médaille de la Vierge à une femme qui avait décidé d’avorter, lors de sa seconde irruption dans les locaux du Planning. Lors de l’audience du 26 juin, celle-ci racontait en larmes son sentiment de culpabilité après cette rencontre « d’une violence inouïe ». Le tribunal a condamné Xavier Dor à verser à la femme 2 000 euros de dommages et intérêts en réparation de son préjudice moral, ainsi qu’un euro à la CADAC et un euro à deux entités du Planning familial. Il a été en revanche relaxé pour son action du 2 avril 2011 où il avait manifesté devant l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul à Paris en exhibant des images de fœtus ensanglantés.

Xavier Dor se dit décidé à faire appel, estimant que « la France fille aînée de l’Église est devenue fille aînée de Satan et que le crime est inscrit dans la loi ».

Pas un droit « à part »

« Le droit à l’avortement doit être reconnu non seulement légal mais légitime, ce n’est pas un droit à part », a de son côté réagi Véronique Sehier, co-présidente du Planning familial. « On doit permettre à toute femme de l’exercer en connaissance de cause », a-t-elle poursuivi.

« Toute femme doit pouvoir avorter aujourd’hui en France, sans avoir à justifier son choix, sans culpabilisation ni stigmatisation et quelle que soit sa situation sociale, économique ou géographique. Pour cela, il est nécessaire de mettre en place des campagnes nationales d’information sur la sexualité, la contraception et l’avortement (...). Cela va de pair avec le développement de centres de proximité de qualité qui permettent un accès rapide à l’avortement et la formation adaptée de professionnels de santé en matière de contraception et d’IVG », ont réagi dans un communiqué commun le Planning, la CADAC et l’ANCIC.

 COLINE GARRÉ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 24 Commentaires
 
21.09.2013 à 15h31

« Le pauvre Dor est tombé sur des juges du syndicat de la Magistrature... »

Répondre
 
21.09.2013 à 14h02

« Je peux comprendre que cela semble excessif comme termes, cependant souvent au planning il s'agit de femmes qui n'ont pas forcément pris leur décision, elles viennent dans un lieu d'écoute pour avoi Lire la suite

Répondre
 
21.09.2013 à 13h41

« Honte a Xavier Dor »

Répondre
 
18.09.2013 à 17h00

« Curieusement, les médecins qui conseillent une IVG de convenances personnelles ne sont pas punissables. Pourtant j'ai entendu des patientes s'en plaindre : "vous vous rendez compte ? Il/elle a dit q Lire la suite

Répondre
 
CHRISTINE P Médecin ou Interne 17.09.2013 à 16h02

« Fille aînée de Satan... C'est un délire, ou je ne suis pas psychiatre. »

Répondre
 
18.09.2013 à 23h43

« Toute référence aux croyances religieuses n'est pas nécessairement délire. Il en faut plus que ça pour établir le diagnostique de délire... et je ne suis pas psychiatre. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Lévothyrox : l'ANSM s'interroge sur l'apport des réseaux sociaux sur la pharmacovigilance

ansm levothyrox

En plus des spécialités de lévothyroxine déjà présentes, une prochaine pourrait arriver début 2018. « Une évaluation de demande d’AMM pour... 8

Nouvelles consultations, nouveaux contrats conventionnels : la CNAM a fait ses comptes

cnam

La Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM) a dressé ce vendredi un bilan chiffré des nouveaux actes, tarifs et contrats mis en place... 1

Un exosquelette permet à un jeune chirurgien italien paraplégique d'opérer ses patients

Marco Dolfin

Chirurgien orthopédiste en milieu hospitalier à Turin, Marco Dolfin est devenu paraplégique à la suite d'un accident de la route. Après un... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter