Travail de nuit, astreinte : les PH en mal de reconnaissance, accuse le SNPHAR-E

Travail de nuit, astreinte : les PH en mal de reconnaissance, accuse le SNPHAR-E

21.08.2013
  • 1377097709449100_IMG_109396_HR.jpg

    Travail de nuit, astreinte : les PH en mal de reconnaissance, accuse le SNPHAR-E

Alors que la Direction générale de l’offre de soins (DGOS, ministère de la Santé) planche sur la question du temps de travail des praticiens hospitaliers (PH), le SNPHAR-E*, membre de l’intersyndicale Avenir hospitalier, considère que les travaux engagés sont « largement insuffisant[s] », au regard des conditions de travail des praticiens hospitaliers.

La réflexion des pouvoirs publics porte sur la modification de l’arrêté du 30 avril 2003, relatif à l’organisation et à l’indemnisation de la continuité des soins.

Clarifier la réglementation

Selon le syndicat de PH, le projet d’arrêté actuel « ne répond pas à l’urgente nécessité de reconnaître les temps de travail effectués la nuit, le week-end et les jours fériés pour les PH ». « Alors que nous proposions de valoriser la demi-journée de travail à hauteur de quatre heures, le projet de texte crée une équivalence à hauteur de cinq heures et entérine à nouveau une situation injuste, argumente le SNPHAR-E. Quatorze heures de permanence des soins la nuit (de garde sur place ou en astreinte déplacée) ne peuvent pas générer plus de deux demi-journées de travail. » Pour le syndicat, la permanence sur place la nuit doit compter pour trois.

De plus, le SNPHAR-E estime que la « forfaitisation de l’astreinte », dispositif maintenu dans le projet de la DGOS, « ne respecte pas l’exigence d’accord préalable du praticien pour réaliser du temps de travail additionnel ».

Les PH du SNPHAR-E appellent à une « clarification complète et non parcellaire de la réglementation ».

« [Nous] tireron[s] toutes les conclusions de l’absence d’engagements clairs et rapides de la ministre sur ce sujet », préviennent-ils.

* Syndicat national des praticiens hospitaliers anesthésistes réanimateurs élargi

 A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Les Généralistes CSMF planchent sur la démographie et contestent le « zonage » des ARS

Réunis en comité directeur, les Généralistes CSMF (ex-UNOF) ont décidé d'entamer un travail de fond sur leur projet politique, ciblé sur la... 2

Prendre en charge le burn-out : la HAS donne ses recommandations

burn out

En réponse à une saisine du ministère de la Santé au printemps 2016, la Haute Autorité de santé (HAS) rend publiques ses recommandations... 10

Alcool : la métanalyse qui met fin au mythe des bienfaits d'une consommation modérée

alcool

Ces dernières années ont vu leur lot d’études annonçant l’effet cardiovasculaire protecteur de la consommation modérée d’alcool (en... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter