Réseaux mutualistes : le Sénat adopte la PPL Le Roux !

Réseaux mutualistes : le Sénat adopte la PPL Le Roux !

24.07.2013
  • 1374685859448785_IMG_109316_HR.jpg

La proposition de loi (PPL) sur les réseaux de soins mutualistes, baptisée du nom du président du groupe socialiste à l’Assemblée Bruno Le Roux, a été adoptée ce mercredi soir, à 19H, par le Sénat.

Voté le 29 novembre 2012 par les députés et resté depuis en sommeil, ce texte a recueilli 173 votes favorables et 137 contre (sur 343 votants en tout).

Saluant une « étape importante » du parcours législatif de ce texte, la ministre de la Santé Marisol Touraine a rappelé que l’objectif premier de la PPL était de « placer sur un pied d’égalité tous les organismes complémentaires » en permettant aux mutuelles de constituer des réseaux de soins comme sont déjà autorisés à le faire les assurances et les institutions de prévoyance.

Ce texte doit permettre aux patients, dans le cadre de ces réseaux, de bénéficier sous conditions, de tarifs négociés et de remboursements améliorés. « Le libre choix du patient ne sera pas remis en cause », a affirmé la ministre de la Santé, qui a ajouté que « les conventions entre les organismes complémentaires et les professionnels ne pourr[aient] pas comporter de clause d’exclusivité ».

La ministre a insisté sur le « devoir d’information et de transparence » que devraient respecter les complémentaires et les professionnels adhérents d’un réseau de soins envers les patients.

Le rapporteur de ce texte, le sénateur socialiste de l’Aisne, Yves Daudigny, a précisé que les réseaux de soins fermés seraient exclus sauf dans le secteur de l’optique ou un numerus clausus à l’entrée dans le réseau sera fixé.

Des gages donnés aux médecins

Plusieurs amendements avaient été adoptés la semaine dernière en commission des affaires sociales pour calmer les opposants aux réseaux et plus particulièrement les internes et les médecins libéraux.

Le texte voté par le Sénat précise désormais que les conventions établies entre les complémentaires et les professionnels de santé, services ou établissements ne pourront entraîner de discrimination dans la délivrance des soins.

Surtout, les clauses tarifaires liées aux actes et prestations pourront être uniquement conclues dans le cadre des réseaux de soins avec les chirurgiens-dentistes, opticiens et audioprothésistes mais pas avec les médecins, les infirmiers ou les kinés.

Les conventions avec les médecins ne pourront par ailleurs pas se traduire par l’instauration d’un remboursement différencié (modulé) selon qu’ils sont adhérents ou non du réseau de soins.

La PPL doit être examiné en deuxième lecture par le Parlement. Le sénateur UMP du Vaucluse Alain Milon a pour sa part regretté que cette PPL ait été examinée au milieu de l’été « juste avant la fin de la session parlementaire ». Il a estimé que cette PPL « ne résoudrait en rien les déserts médicaux » et qu’elle faisait courir le risque de favoriser des prestations « low cost ».

 CH.G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 8 Commentaires
 
11.12.2013 à 22h44

« Il faut que les médecins acceptent de faire leur autocritique apres qu'ils aient prescrit abusivement du mediator pendant des annees !
qu'ils n'oublient pas qu'ils sont des citoyens privilégies mal Lire la suite

Répondre
 
19.12.2013 à 23h16

« Profession médecin. Je n'oublierais jamais que mes collègues à diplôme étranger sont exploités (payés 30% de moins que moi) par les représentants de la république qui se réclament de l'égalité des t Lire la suite

Répondre
 
26.07.2013 à 00h11

« Simplement inadmissible. On donne tout le pouvoir à des mutuelles qui avaient déjà l'argent...On casse surtout la santé en ne cherchant qu'à abaisser le coût des soins pour diminuer les dépenses des Lire la suite

Répondre
 
25.07.2013 à 22h55

« Faudrait pas être inquiet ce sera sûrement retoqué.
Sinon c'est la mort de l'assurance maladie universelle et la naissance de l'assurance de solidarité pour les indigents
La convention résistera-t- Lire la suite

Répondre
 
JEROME M Médecin ou Interne 25.07.2013 à 12h04

« La PPL Leroux a donc été validée ce jour par le Sénat, rappel : les rapporteurs de ce projet de loi étaient : Bruno LE ROUX (a été vice-président de la Mutuelle nationale des étudiants de France (MN Lire la suite

Répondre
 
Dominique T Médecin ou Interne 25.07.2013 à 09h46

« Ainsi donc, on aurait eu besoin de faire voter en " urgence " une loi autorisant les mutuelles à constituer des réseaux de soins SANS y impliquer les médecins alors que l'avenant 8 et le CAS sont de Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 8

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 5

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter