Décès du Pr Olivier Ameisen à 60 ans

Décès du Pr Olivier Ameisen à 60 ans

19.07.2013
  • 1374248899448485_IMG_109252_HR.jpg

    Décès du Pr Olivier Ameisen à 60 ans

Le cardiologue Olivier Ameisen est décédé ce jeudi 18 juillet à Paris, à l’âge de 60 ans, d’une crise cardiaque. Enfant surdoué, excellent pianiste (le maître Arthur Rubinstein lui avait conseillé de poursuivre dans la musique), le médecin avait inauguré le poste de médecin de Matignon (sous Raymond Barre, Premier ministre), avant d’effectuer une grande partie de sa carrière aux États-Unis (entre 1984 et 2004), comme professeur associé de médecine et cardiologie au Cornell University Medical College. Il était depuis 2008 professeur de médecine invité à la State University de New York (Downstate Medical Center).

Défense du baclofène

Frère de Jean-Claude Ameisen, l’actuel président du Comité consultatif national d’éthique, il s’était fait connaître du grand public par son livre « le Dernier Verre », vendu à 40 000 exemplaires. Il y raconte comment le baclofène, un relaxant musculaire, l’avait guéri de l’alcoolisme dans lequel il était tombé aux États-Unis. Grâce à 270 mg de baclofène par jour, « je ne ressentais plus de craving ou de désir d’alcool, pour la première fois de ma vie d’alcoolique », écrit-il. Il militait depuis pour la reconnaissance de ce vieux médicament commercialisé depuis 1974 sous le nom de Liorésal, puis en génériques. « Il est mort pendant son sommeil, c’est d’autant plus triste que depuis un ou deux mois, les choses commençaient à bouger dans le bon sens » pour la reconnaissance du baclofène comme traitement contre l’alcoolisme, a indiqué Jean-Claude Ameisen.

En juin, le patron de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), Dominique Maraninchi, a annoncé que le baclofène allait bénéficier dès cet été d’une première reconnaissance officielle en France avec la délivrance d’une « recommandation temporaire d’utilisation » (RTU) pour soigner la dépendance à l’alcool.

Olivier Ameisen était chevalier de la Légion d’honneur.

 COLINE GARRÉ
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
ddd

CMU, AME et refus de soins : le Défenseur des droits tance les plateformes de rendez-vous médicaux

Six mois pour faire le ménage dans les mentions discriminatoires ciblant des patients précaires ou étrangers. C'est ce que réclame le Défenseur des droits, Jacques Toubon, dans deux décisions à l'attention des plateformes de... 20

Études de médecine : deux voies d'accès proposées, arbitrages en janvier

etudes

Terminée la voie royale de la première année commune aux études de santé (PACES) pour entrer en médecine ! Dès 2020, plusieurs entrées... 14

Les cellules tumorales circulantes, un outil pour mieux traiter les cancers du sein métastatiques

La quantité de cellules tumorales circulantes (CTC) est un élément pronostique de la maladie. Mais est-ce que cette information peut être... Commenter

« Mainmise » sur la formation, « propositions rétrogrades », jeunes et libéraux cognent sur le rapport sur le CHU de demain

chu

Médecins et conférences hospitalières n'ont visiblement pas la même vision du système de santé de demain. Dans la foulée de la remise en... Commenter

Rougeole : plus de 10 000 cas recensés à Madagascar

rougeole

Après une forte augmentation des cas de rougeole signalés début décembre au Brésil et au Venezuela, c’est au tour de Madagascar de... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter