Un patient crache sur un médecin, les confrères ferment leur cabinet par solidarité

Un patient crache sur un médecin, les confrères ferment leur cabinet par solidarité

16.07.2013
  • fermeture

Vendredi dernier, 12 juillet, les Tarasconnais ont trouvé porte close en se rendant chez leur médecin. La quinzaine de praticiens installés à Tarascon avaient volontairement fermé leur cabinet médical ce jour par solidarité avec l’un de leur confrère.

Le 4 juillet 2013, le Dr Pierre Ranquet se fait cracher au visage par l’un de ses patients, mécontent d’être reçu en retard. Le Dr Michel Chay, généraliste dans le même cabinet médical, raconte la scène : « C’était le jour du passage du Tour de France. Nous terminions de boire un café entre confrères en attendant les patients. Le Dr Ranquet nous a quittés pour retrouver ce patient qui devait attendre depuis 5, 10 minutes au maximum. Il est revenu quelques instants après, blême et un peu choqué. »

Recrudescence d’incivilités

Entre temps, l’individu a reproché à son médecin d’être en retard et l’a menacé d’aller consulter ailleurs. « Et bien allez-y ! » lui a rétorqué le Dr Ranquet en lui faisant remarquer qu’il avait lui-même près de 5 minutes de retard au rendez-vous. Très énervé, le patient a fait mine de le frapper, avant de lui cracher au visage.

La réaction des confrères n’a pas tardé, raconte le Dr Chay. Un mail et quelques coups de fil suffisent à mobiliser les généralistes de Tarascon et des alentours. Il est décidé de fermer les cabinets une journée. Dès le lendemain, l’agression est déclarée à l’Ordre et une plainte déposée au commissariat.

« Ça s’est fait très spontanément. Nous voulions marquer le coup, réagir, raconte le Dr Chaix, faire en sorte que ces gestes ne se banalisent pas. Cela fait un moment que nous assistons à la multiplication des agressions verbales en tout genre, des insultes, voire des menaces. »

Et les patients ? « Ils ont très bien compris notre démarche », répond le généraliste qui précise que la permanence des soins a été assurée pendant toute cette journée de fermeture des cabinets.

STÉPHANE LONG
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 24 Commentaires
 
20.07.2013 à 13h37

« Je suis médecin travaillant dans une zone dite très sensible. Je condamne bien sûr toute agression d'où quelle vienne mais dans ce cas le comportement corporatiste est inadmissible et que dire des d Lire la suite

Répondre
 
20.07.2013 à 17h02

« Désolé mais je ne vois pas le rapport avec le sujet (et je suis secteur 1). »

Répondre
 
20.07.2013 à 18h07

« Qu'est-ce-que les dépassements d'honoraires viennent faire dans cette histoire ; j'ai moi même été agressé et heureusement que des patients de la salle d'attente sont venus à mon secours ;
le problè Lire la suite

Répondre
 
18.07.2013 à 09h42

« Solidarité aux confrères, j'espère que la punition du cracheur sera exemplaire mais j'en doute, à une autre époque ce serait des coups de fouet en place publique, alors que la dérive continue, passe Lire la suite

Répondre
 
17.07.2013 à 12h42

« Bonjour, nous assumons une mission difficile de surcroît que le système ne nous aide pas, certains croient que tout est dû
alors que nous agissons dans leur intérêt en notre âme et conscience. J s Lire la suite

Répondre
 
Raphaël L Médecin ou Interne 17.07.2013 à 11h36

« Notre civilisation est en pleine décadence... Le respect est un mot inconnu à notre époque. Ce fait Tarasconnais peut être porté en justice, c'est une agression physique, pleine et entière. Mais cel Lire la suite

Répondre
 
17.07.2013 à 02h11

« Pareil, je suis consterné pas votre phrase "pas de raison de fermer pour ça"!!!! Mais bien sûr que si il faut fermer pour ça et ce patient devrait être black listé de tous les médecins libéraux du c Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Lévothyrox : l'ANSM s'interroge sur l'apport des réseaux sociaux sur la pharmacovigilance

ansm levothyrox

En plus des spécialités de lévothyroxine déjà présentes, une prochaine pourrait arriver début 2018. « Une évaluation de demande d’AMM pour... 9

Un exosquelette permet à un jeune chirurgien italien paraplégique d'opérer ses patients

Marco Dolfin

Chirurgien orthopédiste en milieu hospitalier à Turin, Marco Dolfin est devenu paraplégique à la suite d'un accident de la route. Après un... 4

Au carrefour de l'hôpital et des soins de villeSous-utilisée mais prometteuse, l'HAD trace sa route

Abonné
had

Lors des universités d'hiver de l'hospitalisation à domicile, organisées par la FNEHAD, la ministre de la Santé a insisté sur la nécessité... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter