Le Parlement adopte définitivement le régime d’autorisation de la recherche sur l’embryon

Le Parlement adopte définitivement le régime d’autorisation de la recherche sur l’embryon

16.07.2013
  • 1373994024448156_IMG_109154_HR.jpg

Les députés ont adopté le texte des radicaux de gauche (RRDP) autorisant la recherche encadrée sur les cellules souches embryonnaires à 314 voix pour (socialistes) et 223 contre (UDI et UMP). Ce vote met donc fin au régime d’interdiction avec dérogations qui prévalait depuis les lois de bioéthiques de 2004.

« L’enjeu, c’est la médecine régénérative et la thérapie cellulaire », a expliqué le président des députés PRG, Roger-Gérard Schwartzenberg, ancien ministre de la Recherche et auteur d’une première proposition en faveur de l’autorisation dès 2002.

« Dans quelques instants, pensez à ceux de nos concitoyens malades qui attendent, qui espèrent des thérapies nouvelles », a-t-il ajouté, citant la dégénérescence de la rétine, la maladie d’Alzheimer, ou encore les maladies cardiaques.

Un gand jour accueilli avec quelques réserves

« Quel grand jour pour la bioéthique! » s’est exclamé le député PS Jean-Louis Touraine, saluant une « avancée que nous attendons depuis 35 ans ». Il a relegué au rang de « calomnie » l’accusation portée par l’UMP d’une loi votée en catimini.

Ancien rapporteur des lois de révisions bioéthiques, Jean Leonetti (UMP) s’est inscrit en faux. « Oui, en été, en session extraordinaire, nous avons bâclé un débat », a-t-il lancé, affirmant que la recherche n’était pas entravée par le régime actuel. Il a mis en garde contre « les espoirs déçus : Ne laissez pas croire que les gens seront guéris! ».

 COLINE GARRÉ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
18.07.2013 à 17h25

« Mode d'emploi :
-pensée unique=il ne s'agit pas d'un moindre mal mais de la seule et bonne option. -relativisme=rien n'est certain, tout est possible »

Répondre
 
17.07.2013 à 09h33

« Bâclé, sans concertation : y a pas de quoi être fier au pays des droits des hommes. L'embryon est un patient, faut-il le rappeler ? »

Répondre
 
17.07.2013 à 00h30

« Je dirai même plus : "Très bien !" »
Médecin (Mexico)

Répondre
 
16.07.2013 à 21h15

« Bien ! »

Répondre
 
17.07.2013 à 10h01

« 1. Techniquement, la France va donc pouvoir s'enfoncer gaiement dans l'impasse de la recherche sur l'embryon à laquelle nombre de chercheurs et de pays ont déjà tourné le dos (Yamanaka, Wilmut, Japo Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La multimorbidité devrait doubler chez les personnes âgées d’ici 2035, en Grande-Bretagne

agees GB

D’après une étude parue dans « Age and Ageing », le journal de la Société britannique de gériatrie, le nombre de personnes âgées souffrant... 1

L'agence du DPC lance un dispositif de signalement pour mieux contrôler la qualité des actions

dpc

Le développement professionnel continu (DPC) est sur de bons rails. Selon l’Agence nationale du développement professionnel continu (ANDPC)... 1

Décès brutal d’un interne au CHU de Strasbourg

Abonné
chu strasbourg

Le centre hospitalier universitaire de Strasbourg a confirmé au « Quotidien » le décès d’un interne en médecine générale, survenu mercredi... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter