Réseaux mutualistes : les cliniques et les jeunes médecins repartent au combat

Réseaux mutualistes : les cliniques et les jeunes médecins repartent au combat

11.07.2013
  • 1373560855447557_IMG_108991_HR.jpg

    Réseaux mutualistes : les cliniques et les jeunes médecins repartent au combat

Alors que la proposition de loi (PPL) Le Roux sur les réseaux de soins mutualistes est examinée mercredi 17 juillet en commission des affaires sociales du Sénat, la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP) remonte au créneau, dénonçant la « grave menace » que fait courir ce texte au système de santé.

Mobilisées depuis plus de huit mois sur la question, les cliniques estiment que cette PPL, qui propose de mieux rembourser les adhérents des mutuelles qui recourent à des professionnels ou des établissements membres d’un réseau agréé, « met à mal la liberté de choix du patient comme celle du praticien et de l’établissement de santé ».

Provocation

« Le risque, juge Jean-Loup Durousset, président de la Fédération, c’est de voir se développer une disharmonie entre les médecins qui ont contractualisé avec les mutuelles et ceux qui exercent en dehors du réseau ».

Pour le patron de la FHP, « ce texte, en remettant en cause le respect de la libre concurrence, constitue presque une provocation pour les professionnels de santé », pleinement concernés. « Il est faux de croire que seuls les opticiens, les dentistes et les prothésistes sont ciblés par les mutuelles », insiste-t-il.

« Si le texte est adopté par le Parlement, nous n’en resterons pas là, menace Jean-Loup Durousset. Une saisine du Conseil constitutionnel sera alors pleinement justifiée. »

Appel à Touraine

Pour leur part, internes en médecine (ISNI), en pharmacie (FNSIP) et chefs de clinique (ISNCCA) « réaffirment que les actes de médecine feront l’objet de remboursements différenciés si le texte est voté en l’état ». Ils appellent Marisol Touraine « à tenir ses engagements », à savoir « exclure explicitement que des réseaux de soins puissent être mis en place avec les médecins ».

La PPL doit être débattue au Sénat en séance publique le 24 juillet.

A lire, notre dossier sur la proposition de loi relative aux réseaux de soins mutualistes.

 A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 6 Commentaires
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 12.07.2013 à 23h04

« C'est très grave et la presse non médicale n'en parle pas. Si elle se met à en parler, ce sera pour désinformer, j'en ai peur. La gauche est en train de faire ce dont la droite avait rêvé : vendre l Lire la suite

Répondre
 
14.07.2013 à 10h17

« Vous avez raison mais le contrat d'accès au soins, c'est la même chose et aucun syndicat ne l'a attaqué sauf le SMAER ( syndicat médecin aix et région ) »

Répondre
 
Loïc D Médecin ou Interne 12.07.2013 à 17h08

« En bretagne déjà il n y a plus de cliniques privées libérales à Quimper et à St Brieuc... Elles ont été rachetées par la mutualité francaise et dans les villes en concurrence avec des cliniques priv Lire la suite

Répondre
 
12.07.2013 à 09h29

« On ne peut vouloir tenir et courir. L'attachement aux principes commerciaux conduit tout système de santé à une suprématie du financeur du risque. Les mutuelles tiennent désormais le haut du pavé da Lire la suite

Répondre
 
12.07.2013 à 04h05

« Les politiques surfent sur la jalousie et le mensonge pour mieux régner ! Jusqu'au jour ou ça va leur " péter à la gueule " . »

Répondre
 
11.07.2013 à 22h25

« Les politiques ne nous ont que trop monté qu'on ne pouvait pas leur faire confiance … les promesses n'engagent que ceux qui y croient ! »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Journée contre l'abus de drogue : le cannabis reste le produit illicite le plus consommé en France

cannabis

À l’occasion de la journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues de ce lundi 26 juin, l'Observatoire français des drogues et... Commenter

Le nombre d’IVG continue de baisser, légèrement, en France

ivg

Le nombre d’interruptions volontaires de grossesse (IVG) s’élevait à 211 900 en France en 2016, en légère baisse pour la troisième année de... 2

Après « la honte de l’ECNi 2017 », le Pr Bergmann prône « une solution simple et efficace »

Pr Bergmann

« Plus jamais ça ». Quelques jours après l’énorme raté des épreuves classantes nationales informatisées (ECNi), obligeant plus de 8 000 étud... 9

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter