Hôtel-Dieu : le président de la CME appelle les médecins à refuser la décision du ministère...

Hôtel-Dieu : le président de la CME appelle les médecins à refuser la décision du ministère...

11.07.2013
  • 1373545751447450_IMG_108938_HR.jpg

Le ton est direct et incisif. Dans un mail adressé aux membres de la Commission médicale d’établissement (CME), le président de la CME de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) exprime sa vive incompréhension après la décision de Marisol Touraine de reporter la fermeture des urgences de l’Hôtel-Dieu. Le Pr Loïc Capron appelle la communauté médicale de l’AP-HP à refuser cet arbitrage qui « renie » les compétences légales et techniques de la CME, « à qui la loi impose de veiller à la qualité et la sécurité des soins ». La CME de l’AP-HP s’était prononcée en novembre pour la fermeture des urgences et l’ouverture d’une consultation sans rendez-vous 24 h/24 au sein de l’Hôtel-Dieu.

Un « décalage », pas un « report »

Le Pr Capron raconte le « bref tête à tête » qu’il a eu avec Marisol Touraine hier mercredi, en marge d’une inauguration à Necker : « Elle croit, dit-elle, toujours au formidable projet du futur Hôtel-Dieu mais trouve préférable non pas de le "reporter", mais de le "décaler" (la nuance dépasse mon entendement) de quelques mois, ce qui pourrait (comme par hasard) nous mener au mois de mai 2014 ; rien à voir avec le Dr Gérald Kierzek que son chef de service a malencontreusement écarté des responsabilités qu’il assurait dans l’organisation de l’ambulance du SMUR. Et voilà, tout s’éclaire ! les élections municipales du printemps prochain! », fustige le président de la CME.

Un conseiller de la ministre de la Santé aurait confié au Pr Capron « sa crainte d’une fronde nationale qui aurait explosé le 4 novembre si on avait fermé les urgences ». « Il faut pourtant croire que ce péril est saisonnier puisqu’il n’existera plus en mai » 2014, poursuit, incisif, le chef de file de la communauté médicale de l’AP-HP.

Projet médical transformé en enjeu électoral

François Hollande, présent à l’inauguration, est venu avec des conseillers. Lesquels n’ont pas davantage rassuré le Pr Capron – y compris le Pr Olivier Lyon-Caen, issu de l’AP-HP. « La raison municipale, curieusement transformée en raison d’État, bâillonne donc la CME de l’AP-HP », écrit le Pr Capron, qui appelle les médecins du premier CHU de France à refuser une décision ministérielle « qui transforme une pure question de politique médicale hospitalière en enjeu électoral du 4e arrondissement de Paris », et « qui laisse en place une structure bringuebalante dans un hôpital vidé de ses ressources au mépris de la santé des Parisiens ».

A lire, l'interview du député Jean-Marie Le Guen, dans laquelle il déplore l'intervention ministérielle sur le dossier de l'Hôtel-Dieu.
D. CH.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 14 Commentaires
 
13.07.2013 à 18h36

« Et que devient le pôle d'excellence qu'est l'ophtalmologie, en particulier les urgences vitré-rétine qui étaient dirigées par la très excellente Pr Dominique CHAUVAUD ? Je sais qu'elle est partie ma Lire la suite

Répondre
 
etienne d Etudiant en santé 12.07.2013 à 13h53

« Trop drôle! Ou à pleurer au choix ! Je n'aimais pas la droite, mais depuis un an chaque jour qui passe me donne de nouvelles raisons d'exécrer la gauche également!!! Bon sang qd est-ce que des plus Lire la suite

Répondre
 
Jacques R Médecin ou Interne 12.07.2013 à 09h18

« Confier la restructuration de l'AP-HP à un Prpfesseur, c'est aussi pertinent que de la confier à une miniministre. »

Répondre
 
12.07.2013 à 12h26

« Ah que voilà un commentaire pertinent. Pour info, on a aussi confié la realisation du système informatique à un autre professeur de médecine.
Résultat : 325 millions d'euros pour un système dépassé Lire la suite

Répondre
 
12.07.2013 à 07h31

« Merci Pr CAPRON, les politiques qu'ils soient de droite ou de gauche se moquent des patients et des Français. Un autre exemple, la sécurité routière et ses radars qui rapportent beaucoup et permette Lire la suite

Répondre
 
11.07.2013 à 23h25

« Sans entrer dans la polémique sur le contenu du projet.
Il y a deux remarques à considérer :

1) à l'évidence, la concertation nécessaire n'a pas été faite correctement et on assiste a un vaudevi Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... 5

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter