Ayrault aux industriels de santé : je vous ai compris

Ayrault aux industriels de santé : je vous ai compris

05.07.2013
  • 1373037656446370_IMG_108611_HR.jpg

La 6e édition du conseil stratégique des industries de santé (CSIS), ce vendredi à Paris, a été l’occasion pour l’État d’exprimer son soutien aux industries de santé. Un secteur qui regroupe 300 000 salariés et représente un chiffre d’affaires de 75 milliards d’euros, et qui permet à la France de rayonner à l’étranger, a souligné le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

Devant un parterre d’industriels réunis pour l’occasion au ministère de la Santé, le Premier ministre s’est engagé à faciliter la recherche clinique en France, à travers la mise en place d’une convention unique entre l’industriel et les établissements de santé. Cette convention, en assouplissant le cadre juridique existant, devrait accélérer l’inclusion des patients, et « réduire de plus de 60 % le délai de lancement d’un essai clinique ». En contrepartie, le gouvernement souhaite que les associations de patients soient impliquées dès la conception des protocoles.

Choc de simplification

L’ensemble des procédures administratives relatives à la mise à disposition des produits de santé, autre annonce, seront simplifiées : Ayrault charge Marisol Touraine de piloter un groupe de travail sur le sujet. Les mesures seront intégrées au PLFSS 2015. « Cet effort de simplification ne doit pas se faire au détriment de la sécurité, a toutefois mis en garde Jean-Marc Ayrault. C’est la leçon que nous devons tirer de l’affaire Mediator. » La lutte contre la contrefaçon sera renforcée via un accord entre douanes et industriels.

L’automédication, a contrario, restera très encadrée. « En France, il y a cette habitude de l’automédication et de la recherche sur Internet », qui se solde parfois par de la « manipulation ». « J’entends les demandes des industriels, mais la réflexion doit être abordée sous l’angle de la santé publique », a insisté Jean-Marc Ayrault.

Les entreprises du médicament (LEEM) ont accueilli avec un enthousiasme modéré le train d’annonces gouvernementales. À trois mois du prochain PLFSS, les industriels s’attendent à être de nouveau mis à contribution. « Le médicament pèse pour 15 % dans les dépenses d’assurance-maladie mais contribue à hauteur de 56 % aux économies de santé alors qu’il connaît aujourd’hui une récession historique de son chiffre d’affaires », rappelle ainsi le LEEM.

Des efforts sont cependant « nécessaires », a déclaré Jean-Marc Ayrault, et « tout le monde doit y contribuer ». Trois jours après le débarquement de Delphine Batho, le premier des ministres a rappelé le cap. « Ce que nous faisons, ce n’est pas l’austérité, c’est le sérieux budgétaire. Certains diront rigueur budgétaire, le mot ne me fait pas peur. (...) Ce que nous faisons, c’est pour sauver la France. »

D. CH.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 7 Commentaires
 
11.07.2013 à 11h53

« Je sais qu'il est difficile de gouverner, mais si en plus nos gouvernants sont aveugles, bornés et incompétents... »

Répondre
 
Raphaël L Médecin ou Interne 08.07.2013 à 09h49

« Cela signe bien la connivence entre état et grosses industries au détriment des professionnels et du peuple. »

Répondre
 
06.07.2013 à 14h47

« Tout à fait d'accord avec mes confrères. De plus nous sommes obligés de faire des lignes d'écriture... A quand le concours de vitesse pour écrire non substituable à la main sur 10 lignes !!!! Car bi Lire la suite

Répondre
 
06.07.2013 à 08h43

« Ce type de discours est aussi déroutant que celui annoncé dans le "marché" des médecins. D'un côté, on bloque l'entrée en 2è année de "production" des futurs médecins à la française par une sélectio Lire la suite

Répondre
 
A2590 A Médecin ou Interne 06.07.2013 à 08h41

«Parfaitement d'accord avec mes confrères. La voie générique est un leurre, une vision à court terme ne prenant pas en compte tous les paramètres. Nos "médicaments" viennent de l'étranger maintenant, Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn écarte à nouveau la coercition à l'installation

Buzyn

Agnès Buzyn a écarté ce mercredi la proposition d'un conventionnement sélectif des médecins de secteur II dans les zones surdotées, piste... 1

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 6

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter