Face aux sénateurs impatients, Touraine dresse un bilan flatteur de son pacte contre les déserts

Face aux sénateurs impatients, Touraine dresse un bilan flatteur de son pacte contre les déserts

12.06.2013
  • 1371028244440411_IMG_106954_HR.jpg

La ministre de la Santé a défendu le bilan d’étape du pacte territoire-santé, lancé il y a six mois pour combattre la désertification médicale, lors d’un débat organisé au Sénat.

Marisol Touraine est intervenue dans un Palais du Luxembourg clairsemé, après la présentation du rapport des sénateurs Jean-Luc Fichet (PS) et du Hervé Maurey (UDI, centriste), intitulé « déserts médicaux : agir vraiment ».

Les deux sénateurs ont appelé la ministre de la Santé à davantage d’« audace » et de « courage », et plaidé pour une régulation plus ferme des professionnels de santé sur le territoire.

Un brin agacée, Marisol Touraine a estimé « ne pas avoir de leçon à recevoir » et a procédé à un état d’avancement de son plan, réaffirmant que la coercition était une « impasse ».

130 euros d’aide au transport

La ministre a rappelé que la formation avait été réformée pour faciliter l’installation des jeunes médecins. Le stage de médecine générale obligatoire pendant le 2e cycle des études sera réalisé par tous les étudiants dans 7 régions en 2013 et les ARS ont lancé des campagnes de recrutement de maîtres de stage.

Une indemnité d’aide aux transports de 130 euros par mois a été adoptée pour les étudiants situés à au moins 15 kilomètres de leur lieu de stage.

La ministre a souligné qu’un décret allait assouplir le contrat d’engagement de service public (CESP) qui attribue une bourse mensuelle de 1 200 euros bruts contre un engagement à s’installer dans une zone sous dense. Le ministère de la Santé souhaite conclure 1 500 CESP d’ici 2017.

30 minutes maxi pour les soins urgents

Elle a insisté sur la création de 50 nouvelles maisons de santé en un an portant leur nombre à 300 d’ici à la fin de l’année, la prise de fonction des référents régionaux à l’installation en février, ou encore le recrutement à la rentrée des 200 praticiens territoriaux de médecine générale. Ce dispositif doit « sécuriser » l’installation des jeunes médecins en leur garantissant pendant deux ans un salaire minimum de 4 600 euros par mois. Un décret précisera les modalités de calcul de la rémunération, la comptabilisation des congés, des arrêts maladie et des cotisations...

La ministre a enfin rappelé les engagements du gouvernement pour développer la télémédecine, le travail en équipe et à accélérer les transferts de compétences. Les centres de santé seront confortés et leur modèle de financement sera revu, a précisé Marisol Touraine. L’engagement de campagne du Président de la République de garantir un accès aux soins urgents en moins de 30 minutes sera « respecté ».

« Une réelle dynamique est engagée contre les déserts médicaux », a-t-elle conclu.

 CHRISTOPHE GATTUSO
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 7 Commentaires
 
13.06.2013 à 13h17

« Quand se décidera-t-on à considérer la santé publique comme une priorité qui justifie la nomination d'un ministre compétent et non d'un ou d'une apparatchik à récompenser pour ses collages d'affiche Lire la suite

Répondre
 
13.06.2013 à 08h56

« Un gouvernement de minables c'est ce que nous méritons. »

Répondre
 
12.06.2013 à 23h27

« La réalité sur le terrain est toute autre. J'ai quitté Paris avec femme et enfant pour répondre à une "offre" dans un petit hôpital de proximité. Je PH chirurgien orthopédiste. L'administration n'a Lire la suite

Répondre
 
CathL Médecin ou Interne 12.06.2013 à 22h56

« De l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace... et la France (de nos campagnes) sera sauvée...
Des têtes tombèrent par la suite... »

Répondre
 
JEROME M Médecin ou Interne 12.06.2013 à 22h04

« Il n’est qu’a lire le rapport porté par Mr H Maurey et Mr JL Fichet, pour comprendre qu’une fois de plus les solutions portées sont simplistes et reposent sur la perte de liberté et d’indépendance d Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, médecin humanitaire, a été promu au rang d'officier de la légion d'honneur le 14 juillet dernier. Aujourd'hui, il... 22

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

Comment des villes moyennes font reculer les déserts

Abonné
Villes moyennes

Frappées de plein fouet par le manque de médecins, notamment généralistes, de nombreuses municipalités  sortent des sentiers battus pour... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter