8 000 agressions verbales ou physiques recensées à l’hôpital en 2012

8 000 agressions verbales ou physiques recensées à l’hôpital en 2012

11.06.2013
  • 1370969868440330_IMG_106939_HR.jpg

L’Observatoire national des violences en milieu de santé (ONVS, qui dépend du ministère de la Santé) a recensé 8 083 signalements d’atteintes aux personnes dans 352 établissements (à 92 % publics) en 2012. 7 860 hospitaliers en ont été les victimes, peut-on lire dans le rapport annuel rendu public aujourd'hui.

Les CHU sont particulièrement touchés par le phénomène, au point que 14 des 33 structures existantes (soit 42 %) sur le territoire ont procédé à une déclaration volontaire auprès de l’ONVS. Avec ses 35 hôpitaux franciliens, l’Assistance publique – hôpitaux de Paris (AP-HP) a déclaré à elle seule 3 038 incidents.

30 agressions avec une arme

En 2012, il y a eu presque autant d’agressions physiques (4 110 signalements soit 51 % de la totalité) que verbales (3 906 cas, soit 48 %). La présence d’une arme lors d’une agression a été signalée dans 30 situations. Cinq armes blanches, une bombe lacrymogène et d’autres objets susceptibles d’être dangereux (bistouri, canne, chaise, matériel médical) ont été utilisés par les agresseurs.

Injures et insultes représentent 28 % des déclarations. Dans 20 % des cas, le personnel a subi des menaces d’atteintes à son intégrité physique.

En 2011, 5 760 faits d’agression ont été recensés par 337 établissements. L’augmentation enregistrée en 2012 est consécutive à l’ouverture de la plateforme de déclarations au secteur médico-social, la possibilité nouvelle de déclarer « au fil de l’eau » (et non une fois par an) et l’arrivée de l’AP-HP dans la base de données de l’ONVS.

 ANNE BAYLE-INIGUEZ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
12.06.2013 à 14h46

« J'ai travaillé aux urgences d'un CH, me suis trouvée seule avec une IDE face à un individu me menaçant d'un couteau, me suis trouvée à une autre occasion assister à une scène de violence (extincteur Lire la suite

Répondre
 
12.06.2013 à 12h01

« Qui n'a pas été agressé par un(des) patient(s)en pleine nuit, seul Il faut également savoir se défendre et faire admettre que le plus bête est celui qui cherche. Mon Karaté m'a beaucoup aidé. Primum Lire la suite

Répondre
 
12.06.2013 à 09h12

« Dr R.D justement si vous lisez le document en entier il y a un peu de détails (et notemment la faible proportions de medecins a déclarer) toutefois l'analyse statistique est très très très légère, m Lire la suite

Répondre
 
11.06.2013 à 22h26

« Ce rapport globalise l'ensemble des intervenants hospitaliers et ne détaille pas les différents statuts de contrat professionnel. Ceci est très gênant/biaisant quant à son interprétation. Un médecin Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 7

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter