Une journée de dépistage pour les cancers de la peau

Une journée de dépistage pour les cancers de la peau

30.05.2013
  • 1369922660437089_IMG_106082_HR.jpg

    Une journée de dépistage pour les cancers de la peau

Quelque 300 centres de dépistage des cancers de la peau, dont une dizaine accessibles à distance, sont ouverts gratuitement ce jeudi à l’occasion de la 15e journée de prévention et de dépistage de ces cancers organisée par le Syndicat national des dermatologues (SNDV) avec le soutien de l’Institut national du cancer (INCa). L’ouverture de 10 centres de télédépistage est une « première » qui « vise à répondre aux problèmes des déserts médicaux dans des départements comptant peu de dermatologues ».

Dans ces centres, des médecins conseils de la MSA (Mutualité sociale agricole) prendront des clichés des lésions suspectes avant de les transmettre à une plateforme technique à Bagnolet où des dermatologues pourront faire une analyse en temps réel, donner un avis et, si besoin, diriger le patient vers un dermatologue.

La liste des centres de consultation est disponible sur le site www.dermatos.fr ou en appelant le numéro gratuit 0800 11 2013.

Mise en garde de l’Académie

L’Académie nationale de médecine tient aussi à s’associer à cette journée. « Alors que les conditions météorologiques particulièrement maussades de ce printemps pourraient inciter certains à céder aux sirènes du soleil artificiel », l’Académie tient à rappeler « qu’il s’agit là d’une pratique notoirement reconnue à risque par l’ensemble des autorités scientifiques et sanitaires de par le monde, notamment le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), qui a estimé que l’augmentation de risques de cancers cutanés est de l’ordre de 75 % pour les individus de moins de 30 ans ayant eu recours aux UV artificiels au moins une fois dans leur vie. » L’Académie rappelle quelques-unes des conséquences néfastes d’une exposition aux rayons UV : cancers, photovieillissement de la peau, cataracte et lésions structurelles de la peau... et souligne les contre-indications souvent « passées sous silence » : les solariums sont déconseillés aux personnes souffrant de problèmes dermatologiques et aux personnes traitées avec certains médicaments ayant un effet photosensibilisateur comme certains antibiotiques, antidépresseurs ou l’amiodarone. Les UVA provoquent un affaiblissement du système immunitaire ; ils peuvent favoriser l’apparition de maladies opportunistes d’origine virale (rougeole, herpès, varicelle), bactérienne et parasitaire.

Le nombre des cancers de la peau, en particulier le mélanome, a presque doublé tous les dix ans. Le mélanome est l’une des tumeurs cutanées les plus graves et les plus résistantes aux thérapeutiques disponibles. « En France, près de 5 % des mélanomes sont attribuables à l’utilisation des cabines de bronzage », note l’Académie.

 Dr LYDIA ARCHIMÈDE
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 12

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 9

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter