Des directions d’hôpitaux poussent les médecins à sacrifier leurs jours de congés !

Des directions d’hôpitaux poussent les médecins à sacrifier leurs jours de congés !

30.05.2013
  • 1369916712437027_IMG_106074_HR.jpg

Le Syndicat national des praticiens hospitaliers anesthésistes réanimateurs élargi (SNPHAR-E), membre de l’intersyndicale Avenir hospitalier, a levé le lièvre : certaines directions d’hôpitaux font actuellement pression sur des médecins pour les inciter à renoncer à leurs jours de congés acquis au titre de la réduction du temps de travail (RTT), au mépris de la loi.

Durant les deux dernières semaines, le SNPHAR-E affirme avoir été alerté « à plusieurs reprises » par des praticiens hospitaliers titulaires. Ces derniers « subissent une pression morale de leurs administrations » dans le seul but de les convaincre à abandonner des congés afin de participer à un « effort collectif d’assainissement des comptes déficitaires de leurs hôpitaux ». Le syndicat se dit « stupéfait et indigné » par de telles méthodes.

Droit acquis

Joint par « le Quotidien », le Dr Bertrand Mas, président du SNPHAR-E, précise que deux médecins du CH d’Agen et un médecin du CHU de Poitiers, au moins, sont concernés par cette pression sur l’abandon de congés pour « trois à cinq jours ». « Est-ce de l’ignorance, de la bêtise ou une stratégie concertée de certaines directions hospitalières », interroge le Dr Mas dont l’alerte se veut « à visée préventive ».

Selon la réglementation, les PH bénéficient de 20 jours de congés par an. Pas question de remettre en cause cet avantage acquis, met en garde le syndicat. « Aucun accord local, aucun arrangement, aucune négociation intra hospitalière ne peut remettre en cause ce droit acquis depuis 2002 », insiste le SNPHAR-E qui invite les praticiens concernés à refuser ce type d’accords et à les dénoncer « auprès des tribunaux administratifs compétents ». Le syndicat appelle parallèlement le ministère de la Santé à faire respecter la réglementation.

Ce regain de tension sur les congés hospitaliers intervient à l’heure où certains hôpitaux « paient des médecins intérimaires à prix d’or ». « On touche à l’absurde en plus de l’illégalité », peste le SNPHAR-E.

 CYRILLE DUPUIS
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 26 Commentaires
 
31.05.2013 à 11h33

« Puis-je me permettre d'intervenir une deuxième fois pour pallier une lacune ou à un acte manqué: je suis "possédé" par une obsession: quand reviendra-t-on sur les 35 heures, problème jamais évoqué p Lire la suite

Répondre
 
31.05.2013 à 21h18

« Mais qui fait réellement 35H.
Personnellement, j'ai pas de pointeuse au taf et bizarrement c'est surtout l'administration qui ne veut pas "tracer" nos heures.... »

Répondre
 
02.06.2013 à 20h19

« Les 35 h n'ont jamais été appliquées aux PH pour au moins 2 raisons. L'une réglementaire: en tant que cadres"A", ils n'ont pas de limitation horaire autre que celle de la législation européenne cad Lire la suite

Répondre
 
31.05.2013 à 08h28

« L'Hôpital ne se remettra pas des 35h, depuis, le nombre de médecins a augmenté de façon exponentielle sans que soit amélioré la qualité des soins ; l'Hôpital emploie des mercenaires aux diplômes inc Lire la suite

Répondre
 
31.05.2013 à 08h13

« Il faut demander à Martine. Elle qui continue certainement de croire que les 35 H vont sauver les entreprises et donner une impulsion à l'économie française. Elle serait très très étonnée d'apprendr Lire la suite

Répondre
 
31.05.2013 à 13h49

« Non, ce sont les plans Hôpitaux 2007 et 2012 qui, très clairement, ont ruiné les hôpitaux... »

Répondre
 
05.06.2013 à 22h46

« Les 35 h ont contribué, permettant de supprimer dans les services un dixième de temps de soignant pour engager autant de temps de personnel de direction. »

Répondre
 
31.05.2013 à 08h03

« Inutile de gamberger. C'est à la foi de la bêtise et de la malhonnêteté. C'est très simple: avertir l'inspection du travail. Là, la température va monter au niveau administratif mais le problème ser Lire la suite

Répondre
 
31.05.2013 à 07h49

«La France devient le Zimbabwe....un pays en voie de sous-développement. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 10

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 8

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter