L’ANSM fait interdire une publicité pour « la fish pédicure »

L’ANSM fait interdire une publicité pour « la fish pédicure »

06.05.2013
  • 1367837228430968_IMG_104591_HR.jpg

    L’ANSM fait interdire une publicité pour « la fish pédicure »

Fin avril, la fish pédicure – pratique consistant à faire nettoyer les peaux mortes des pieds par des poissons de l’espèce Garra Rufa – tombait sous l’œil désapprobateur de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (ANSES), qui concluait à un risque potentiel de transmission d’agents pathogènes d’origine humaine ou animale via l’eau et demandait une réglementation.

Ce samedi 4 mai, au Journal officiel, c’est l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) qui fait interdire une publicité vantant une méthode de fish pédicure (le Fish Spa). La société lyonnaise « Fish-n Feet » mettait en avant sur son site Internet plusieurs arguments pseudo-scientifiques. On pouvait ainsi lire : « le garra libère une enzyme, le diathranol, connue pour limiter la propagation des symptômes de certaines maladies de peau ; il libère les pores de votre peau, pour vous permettre d’éliminer impuretés et bactéries ; les micro-succions du garra ont un effet stimulant sur votre circulation ».

L’ANSM estime qu’« aucun élément scientifique permet d’apporter la preuve de ces allégations ». Elle épingle (et fait interdire) en outre une méthode de massage (le Nuad Thao) proposée par la même société pour soulager la fatigue et le phénomène « jambes lourdes ».

La décision remonte au 13 février et prendra effet fin mai. Mais le site Internet du salon de « Fish Spa » semble avoir déjà supprimé ces allégations, et ajouté que les prestations « ne sont en aucun cas des actes médicaux et n’ont aucune vocation thérapeutique ».

 C.G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
MARC P Autre Professionnel Santé 07.05.2013 à 01h57

« Au lieu de gaspiller du temps, des ressources et de l'argent public à vouloir réglementer le "fish pedicure", activité commerciale inoffensive ni médicale ni thérapeutique, l'ANSM ferait mieux de fa Lire la suite

Répondre
 
07.05.2013 à 00h40

« Pourvu que l'ANSM ne s'intéresse pas à tout le reste, sinon le chomage va encore augmenter sensiblement !!
Y'en a qui vous mangent les pieds, y'en a qui vous mangent la tête , c 'e Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Les Généralistes CSMF planchent sur la démographie et contestent le « zonage » des ARS

Réunis en comité directeur, les Généralistes CSMF (ex-UNOF) ont décidé d'entamer un travail de fond sur leur projet politique, ciblé sur la... 1

Prendre en charge le burn-out : la HAS donne ses recommandations

burn out

En réponse à une saisine du ministère de la Santé au printemps 2016, la Haute Autorité de santé (HAS) rend publiques ses recommandations... 7

Le nouveau syndicat pour les infirmiers de bloc va consulter sur les conditions de travail

ibode

Depuis le 9 mai, les quelque 7 000 infirmiers diplômés d'État de bloc opératoire (IBODE) sont officiellement représentés par le Syndicat... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter