Un mois d’attente : les délais d’accès à l’IRM toujours trop longs

Un mois d’attente : les délais d’accès à l’IRM toujours trop longs

25.04.2013
  • DélaisFrance

Il faut attendre 30,5 jours en moyenne pour obtenir une IRM lombaire en urgence. C’est trop, dénoncent les industriels de l’imagerie médicale, qui mettent en cause le sous-équipement de la France par rapport à ses voisins européens.

Regroupés au sein de l’association « Imagerie santé avenir », les professionnels du secteur publient pour la 10e année consécutive une étude qui souligne les retards de la France en matière d’équipements IRM. La France métropolitaine compte 646 appareils (28 nouvelles installations en 2012) alors qu’il en faudrait 1 260 selon l’association. Le délai d’attente moyen en cancérologie dépasse les 30 jours quand est suspectée une extension de la maladie. « Non seulement les objectifs du dernier plan cancer ne sont pas atteints, mais que dire des autres besoins souvent exprimés eux aussi dans les plans de santé publique (AVC, Alzheimer...) », réagit « Imagerie santé avenir ».

De fortes inégalités régionales

Les projets régionaux de santé (2013-2018) prévoient une augmentation d’environ 250 IRM sur cinq ans. Cet objectif ne permettra pas d’atteindre les 15 équipements par million d’habitants (moyenne européenne il y a quatre ans), notent les professionnels du secteur, qui réclament un plan massif de rattrapage pour répondre aux besoins et supprimer les inégalités territoriales. Ainsi le délai moyen pour un rendez-vous d’IRM s’échelonne-t-il de 22,6 jours en Ile-de-France à 49,7 jours en Basse-Normandie. La Bourgogne et la Corse sont les régions les moins bien équipées, selon le cabinet CEMKA-EVAL, qui établit une corrélation entre le taux d’équipements et les délais d’obtention d’un rendez-vous.

Hollande interpellé

Quid du taux de décès par cancer ? Meurt-on plus jeune et plus souvent du cancer dans les régions moins bien dotées en IRM, faute d’avoir été diagnostiqué assez tôt ? À cette question sensible, le cabinet CEMKA-EVAL ne répond pas.

L’association « Imagerie santé avenir » espère que de nouveaux investissements seront débloqués, et place François Hollande face à ses contradictions. Dans un discours sur la lutte contre le cancer prononcé en décembre 2012, le chef de l’État déclarait : « L’accès pour tous à des soins de qualité est une priorité. C’est la qualité de la prise en charge initiale qui fera que l’avenir de chaque patient pourra être modifié. »

D. CH.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 8 Commentaires
 
26.04.2013 à 19h31

« Combien d'IRM lombaires débouchent sur une modification de la thérapeutique initiée ou sur une indication chirurgicale. Autrement dit combien d'IRM lombaires inutiles.....???? "mais Docteur, la radi Lire la suite

Répondre
 
26.04.2013 à 03h24

« Au Québec on attend 10 ans »

Répondre
 
Raphaël L Médecin ou Interne 25.04.2013 à 20h23

« Depuis que le progrès existe, les pouvoirs publics l'ont toujours freiné pour des motifs purement économiques. Il y a quelques années, 3 Pet-scan en France, 60 en Belgique....Les Scanners manquent d Lire la suite

Répondre
 
25.04.2013 à 19h55

« Si les IRM travaillaient en 3/8 on pourrait avoir des délais très rapides... Sans investir. »

Répondre
 
26.04.2013 à 11h00

« Je suppose que cette bonne idée a été étudiée au niveau des établissements privés et que c'est le manque de personnel disponible qui fait obstacle. »

Répondre
 
25.04.2013 à 19h53

« IRM lombaire en urgence.
lls savent ce que c'est ?
J'ai mal au dos je VEUX une IRM tout de suite. »

Répondre
 
Raphaël L Médecin ou Interne 26.04.2013 à 19h40

« C'est comme une demande de Pet-scan par crainte d'un cancer, mais les médecins savent, en principe, gérer les demandes et refuser les demandes abusives ou inadaptées; il suffit de savoir parler aux Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La justice suit l'expertise médicale et maintient Tariq Ramadan en détention 

Ramadan

La Cour d'appel de Paris a décidé ce jeudi du maintien en détention provisoire de Tariq Ramadan, mis en examen pour viols, dont l'un sur... 9

Evénement

Entretien exclusifÉdouard Philippe : « On n'avancera pas sans les médecins »

Edouard Philippe

« La santé est au cœur des priorités du gouvernement », assure Édouard Philippe qui maintient « toute sa confiance » à Agnès Buzyn et se déf... 13

Deux syndicats de médecins ostéopathes condamnés à verser 10 000 euros au réseau Santéclair

Le Syndicat national des médecins ostéopathes (SNMO) et l'Union des médecins à expertise particulière (MEP) de la FMF ont été condamnés... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter