Coca-Cola veut s’engager dans la lutte contre l’obésité

Coca-Cola veut s’engager dans la lutte contre l’obésité

03.04.2013
  • 1364999569422498_IMG_102366_HR.jpg

    Coca-Cola veut s’engager dans la lutte contre l’obésité

Pour la première fois en France, et après les États-Unis et le Royaume-Uni, Coca-Cola lance une campagne nationale pour sensibiliser les consommateurs à l’importance d’un mode de vie équilibré. « Notre conviction est que l’obésité est un problème complexe. Nous ne pensons pas que nous allons le résoudre seuls mais nous avons un rôle à jouer. Car c’est en agissant ensemble, pouvoirs publics, professionnels de santé, industriels et consommateurs que nous pourrons avoir un réel impact sur ce problème d’obésité », souligne Véronique Bourez, présidente de Coca-Cola France.

L’entreprise met en avant son choix de développer depuis les années 1980 des produits sans calorie ou à teneur réduite en calories. « Nous avons été les premiers à lancer des produits avec stevia qui sont 30 % moins sucrés que la moyenne des soft drinks », poursuit Véronique Bourez.

Information nutritionnelle

Le film « Agissons ensemble », premier volet de la campagne lancée aujourd’hui, sera diffusé ce mardi 20 h 30 à la télévision puis sur Internet. En 2 minutes, il présente l’engagement et les actions mises en œuvre par l’entreprise et la nécessité de mobiliser tous les acteurs. Le message sera ensuite relayé du 5 au 10 avril dans les principaux titres de la presse quotidienne.

Le second volet, « 139 calories », précise la valeur calorique d’une canette rouge et invite à les dépenser par des activités ludiques. Le Coca-Cola zéro y est présenté comme une alternative. L’objectif : aider le consommateur en mettant à sa disposition une information nutritionnelle (étiquetage et repères pour les apports journaliers) claire qui « va bien au-delà des exigences réglementaires actuelles », pour ce type de produit. Avec cette nouvelle campagne, l’entreprise espère ainsi franchir « une étape » et ouvrir « de nouvelles discussions » . Depuis 2008, le programme « Le sport, ça me dit » propose aux mairies un kit mobile d’activités (tir à l’arc, street golf, scratch ball, football, street tennis, hockey) et a déjà permis à 800 000 jeunes dans 650 villes partenaires de découvrir, le samedi, une diversité de sports.

Informations sur www.agissonsensemble.fr

 Dr L. A.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 9

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 7

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter