Maisons et pôles de santé : l’urgence de financer le travail en équipe

Maisons et pôles de santé : l’urgence de financer le travail en équipe

25.03.2013
  • 1364230175420363_IMG_101677_HR.jpg

Durant les 2es « Journées nationales » de la Fédération française des maisons et pôles de santé (FFMPS), qui se sont tenues à Toulouse, l’accent a été mis sur les spécificités et les contraintes du travail en équipe. « L’augmentation du nombre d’équipes de soins primaires exerçant en maisons et pôles de santé est exponentielle », note la fédération.

Selon elle, ces nouvelles équipes « ne pourront assurer coordination des soins et amélioration de l’accessibilité aux soins que si les nouveaux modes de rémunérations forfaitaires d’équipe [prévus par la loi de financement de la sécurité sociale de 2013] sont pérennisés ».

Un engagement du ministère

La FFMPS rappelle que ces équipes de soins participent à la modernisation des systèmes d’information, à la protocolisation des modèles de coordination, notamment autour des patients fragiles, à des actions de télémédecine, et à la mise en place de nouveaux modes d’organisation autour des parcours de soins.

Elle n’oublie pas non plus que dans son pacte Territoires Santé, Marisol Touraine s’est engagée à développer le travail en équipe. « Il y a urgence à prendre des décisions, conclut la FFMPS, si nous ne voulons pas voir s’épuiser ce mouvement en faveur de la réforme des soins primaires ».

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
26.03.2013 à 20h50

« Le leurre idéologique que le nombre fait la qualité et le réseau la santé, genre 30 professionnels de santé pour un rhume, c'est
la fabrique des incohérences et des impostures, la mort du médeci Lire la suite

Répondre
 
26.03.2013 à 20h19

« On sait depuis le début que plus la structure est lourde et plus elle coûte cher! Arrêtons de nous leurrer en pensant que l'on va faire le must pour un coût moindre ! Qui va payer ? »

Répondre
 
26.03.2013 à 09h46

« Le leurre idéologique que le nombre fait la qualité et le réseau la santé , genre 30 professionnels de santé pour un rhume , c'est
la fabrique des incohérences et des impostures, la mort du méde Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, médecin humanitaire, a été promu au rang d'officier de la légion d'honneur le 14 juillet dernier. Aujourd'hui, il... 22

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

Comment des villes moyennes font reculer les déserts

Abonné
Villes moyennes

Frappées de plein fouet par le manque de médecins, notamment généralistes, de nombreuses municipalités  sortent des sentiers battus pour... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter