Light et diabète de type 2

Light et diabète de type 2

21.03.2013
Dans la cohorte E3N, la consommation de boissons light est associée à plus de survenue de diabète de type 2. Quelles conclusions peut-on en tirer aujourd’hui ?
  • 1363875982417280_IMG_100911_HR.jpg

La consommation de boissons sucrées est associée à un sur risque d’obésité et de diabète de type 2. On imagine donc que les boissons édulcorées, dites light, moins caloriques, réduisent ce risque. Mais cela n’a jamais été formellement démontré. Et plusieurs études plaident une association positive entre consommation de light et risque de syndrome métabolique, surpoids ou...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.
A découvrir
l'annuaire du-diu
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter