Cognac sans modération

Cognac sans modération

21.03.2013

Connu pour son eau de vie, le pays de Cognac ne saurait se résumer à elle seule. Si les routes du Cognac sont certes jalonnées de dégustation, la ville et sa région offrent un patrimoine architectural exceptionnel et une douceur de vivre à découvrir lors de vacances en famille.

  • CognacSansModération

    Cognac sans modération

Les routes des vins ne sont plus exclusivement réservées aux amateurs éclairés des calices des vignes du Seigneur suivies d’agapes festives peu recommandées pour les enfants. Aujourd’hui, on peut tout à fait conjuguer les plaisirs du vin avec découverte du patrimoine et activités ludiques pour les enfants. La ville de Cognac se montre particulièrement dynamique pour conjuguer son « fonds de commerce » avec une approche culturelle et artistique des traditions de la région avec de nombreux parcours thématiques pour les plus jeunes.

Les amoureux des vieilles pierres seront comblés dans la vieille ville dotée d’une architecture du Moyen-Âge et de la Renaissance formidablement restaurée. Avant d’arpenter les jolies ruelles pavées aux façades uniformes ou ciselées, on sacrifiera bien volontiers au rite et au rythme du petit train qui donne un premier aperçu de l’évolution de la cité depuis le commerce du sel, ce que l’on connaît peu, jusqu’à l’impulsion du commerce du cognac. On découvrira avec moult anecdotes comment des hommes illustres tels que François 1er, Jean Monnet et Louis Delage parmi tant d’autres enfants du cru ont influencé, à leurs époques respectives, le rayonnement de la ville.

medium_bnic_543-1.jpgAu départ de la porte Saint-Jacques, cette promenade en guise de mise en bouche nous montre la richesse des négociants au fil des siècles se construisant de splendides hôtels particuliers et contribuant à l’édification d’imposants monuments religieux. On y reviendra à pied pour pousser les portes des maisons du Cognac. Chacune est un petit musée avec ses spécificités. Une visite de caves que l’on complétera par celle du Musée des arts du cognac, témoin de tout un monde traditionnel, commercial puis industriel, un véritable art de vivre construit autour du spiritueux et de ses chais.

En gabare sur la Charente. L’histoire de Cognac et du cognac est indissociable de celle du fleuve Charente. C’est par le fleuve sur de vastes bateaux à fond plat que ce faisait le troc, puis le commerce des eaux de vie. Ces gabares, comme la Dame Jeanne reconstruite à l’identique, descendaient vers l’île de Ré et revenaient chargées de sel. Aux beaux jours, les visiteurs peuvent naviguer sur le fleuve et s’imprégner de la sérénité des lieux fidèles aux traditions du pays en savourant mais avec modération cette fois un pineau des Charentes. Mais il est grand temps de passer à table…

 


EN PRATIQUE

small_080614-04-chevalblanc-1.jpgNotre bonne adresse à Cognac :
Le Cheval Blanc à Cognac, un petit hôtel à l’accueil charmant situé en plein cœur de la ville, compter 70 euros la nuit.
Tél. : 05 45 82 09 55.
email : info@hotel-chevalblanc.fr
Emmanuelle et Eric Michel, les propriétaires, vous feront partager leur connaissance de la région en livrant volontiers leurs bons plans et bonnes adresses du cru, notamment pour les visites de caves ! Une tradition et des valeurs portées par le label Citotel regroupant 220 hôtels indépendants à taille humaine sur l’Hexagone. Chacun a sa propre histoire, sa spécificité, et la plupart de leurs chefs proposent une cuisine du terroir.
Sous la bannière UrbanStyle sont rassemblés des établissements 3* et 4* situés au cœur des villes et caractérisés par une décoration contemporaine ou design.
Un programme de fidélité, des offres promotionnelles et de nombreuses thématiques de séjour sont présentés sur le site www.citotel.com.

 

Pour en savoir plus :
www.ville-cognac.fr
www.tourism-cognac.com

 


Les spécialités du terroir

Roboratives, campagnardes, les spécialités charentaises accompagnent dignement les vins des pays charentais et le cognac qui peut vous être servi en apéritif ! On commence le menu par des « amuses-balots » suivies de goûteuses  « gorailles » (sorte de rillettes) et les « cagouilles » fameux escargots petits gris. Côté fromage, le « caillebotte » à la cote ! En cas de petit creux, la milla, galette charentaise, réjouira les amateurs de douceurs sucrées.

 
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 1

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... Commenter

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter