Thé ou café : mieux contre l’AVC, une tasse de chaque !

Thé ou café : mieux contre l’AVC, une tasse de chaque !

15.03.2013
  • 1363341642417744_IMG_101032_HR.jpg

    Thé ou café : mieux contre l’AVC, une tasse de chaque !

Non contents de montrer que les deux boissons stimulantes les plus répandues au monde, le thé et le café, protègent de l’accident vasculaire cérébral (AVC), des chercheurs japonais montrent chez plus de 83 000 compatriotes que la double consommation est encore plus bénéfique. Ainsi, point besoin pour les Occidentaux de changer leur petit déjeuner du tout au tout, de renoncer au café bien noir pour ne jurer que par le thé vert, l’attitude la plus protectrice selon l’équipe de Yoshihiro Kokubo consisterait à « modifier un peu son mode de vie (...) en ajoutant une tasse de thé au régime alimentaire ».

Un effet-dose croissant

L’équipe du Japan’s National Cerebral and Cardiovascular Center a constaté au terme de 13 ans de suivi que plus la consommation de thé ou de café est importante, plus les risques d’AVC sont faibles. Les sujets buvant une tasse de café par jour présentent un risque d’AVC diminué de 20 % par rapport aux buveurs occasionnels. Les buveurs de 2 à 3 tasses de thé vert par jour ont un risque diminué de 14 % et les buveurs d’au moins 4 tasses par jour un risque diminué de 20 %. Enfin, les consommateurs de thé et de café à raison d’au moins une tasse de café ou deux tasses de thé vert par jour ont un risque d’hémorragie cérébrale diminué de 32 %.

Les buveurs de thé plus sportifs

Pour obtenir ces résultats, les chercheurs ont analysé l’association entre les habitudes de boisson à l’inclusion et la santé cardio-vasculaire au bout des 13 ans (dossiers médicaux, certificats de décès). D’autres données ont été analysées pour ajuster les résultats et limiter les biais, à savoir l’âge, le sexe, le tabagisme, l’alcool, le poids, le régime alimentaire et l’exercice. Il est apparu également que les buveurs de thé étaient plus facilement sportifs.

Les mécanismes protecteurs du thé vert ne sont pas encore définis bien clairement. Il est probable que les catéchines via leurs propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires seraient protectrices en augmentant les propriétés anti-thrombogéniques du plasma. Pour le café, certains composés comme l’acide chlorogénique pourraient diminuer le risque d’AVC en diminuant le risque de diabète de type 2.

Stroke: Journal of the American Heart Association, publié en ligne le 14 mars 2013.

 Dr I. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... 5

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... 1

AP-HP : contre un « plan social imposé », les personnels bravent la pluie et Martin Hirsch

aphp

Une trentaine de personnels de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) se sont rassemblés ce lundi devant le siège parisien du... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter