Médicaments sur Internet : 80 % des Français ont peur de la contrefaçon

Médicaments sur Internet : 80 % des Français ont peur de la contrefaçon

13.03.2013
  • 1363190835417407_IMG_100950_HR.jpg

Selon un sondage Viavoice publié ce mercredi 13 mars, 80 % des Français ont peur d’acheter des médicaments sur internet, en raison du risque de contrefaçon. Ce taux atteint les 100 % chez les agriculteurs (1).

Nos compatriotes semblent également craindre une baisse de la qualité du service rendu s’ils s’affranchissaient de l’officine : 75 % d’entre eux jugent qu’ils seraient moins bien informés et conseillés en achetant des médicaments sur la toile, et 69 % pensent que ce mode de vente pourrait faire peser une menace sur l’emploi officinal.

Scepticisme sur la baisse des prix

Les Français semblent globalement sceptiques à l’égard de ce mode de dispensation devenu légal pour tous les médicaments non soumis à prescription médicale obligatoire depuis le 1er mars dernier. Moins de 40 % d’entre eux pensent que ce mode de vente ferait baisser les prix.

Seul point positif, 56 % des personnes interrogées jugent que la vente en ligne pourrait faciliter l’accès des personnes âgées ou handicapées aux médicaments. Mais paradoxalement, les seniors en sont moins convaincus : seuls 46 % des plus de 65 ans sont d’accord avec cette affirmation, contre 73 % chez les 18-25 ans.

(1) Sondage réalisé pour le compte du groupe Pasteur Mutualité, sur un échantillon de 1007 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogées par téléphone entre le 28 février et le 1er mars.

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
14.03.2013 à 10h11

« Attention: les fausses officines n'existent pas, par contre sur la toile les faux sites pullulent (y compris ceux de votre propre banque !) : je crains que bien des personnes vulnérables ou crédules Lire la suite

Répondre
 
14.03.2013 à 08h49

« Très bonne réflexion du docteur Doremieux. Labellisons les sites Internet comme http://lasante.net et d'autres qui vont se ruer sur ce crédo pour que le consommateur puisse faire le distinguo entre Lire la suite

Répondre
 
13.03.2013 à 17h46

« De nos jours, il existe au moins quatre situations que les médecins généralistes ou spécialistes sont amenés à rencontrer.

Tout d’abord, il y a la question innocente d’un malade naïf qui cherche ju Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 10

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 8

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter