Urgences : Marisol Touraine promet des propositions concrètes avant octobre

Urgences : Marisol Touraine promet des propositions concrètes avant octobre

11.03.2013
  • 1363013932416656_IMG_100767_HR.jpg

    Urgences : Marisol Touraine promet des propositions concrètes avant octobre

La ministre de la Santé a annoncé dimanche un vaste examen des urgences hospitalières. « Je veux que l’ensemble des services d’urgence aient été examinés et que des propositions concrètes d’organisation aient été faites avant octobre prochain, je le dis très clairement, c’est un engagement que je prends », a affirmé Marisol Touraine au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro.

Ces dernières semaines, la colère a monté dans plusieurs services d’urgences hospitalières débordés, au point que certains chefs de service, à l’hôpital parisien de Saint-Louis ou à Roubaix ont choisi de démissionner. La ministre relativise : « Ne réduisons pas les 650 services d’urgences à quelques-uns dans lesquels il y a des difficultés. »

Toujours l’objectif des 30 minutes

Elle a notamment évoqué le problème particulier de l’orientation des personnes âgées, indiquant que les urgences ne savaient souvent pas vers quelles structures les diriger une fois les soins terminés. « Dans quelques mois seront mis en place des lits qui seront dédiés à l’accueil des personnes âgées sortant des urgences. Avec ce mécanisme-là, l’organisation devrait être améliorée », a-t-elle déclaré, sans donner plus de précisions.

Cette annonce intervient quelques jours après que l’Association des médecins urgentistes de France (AMUF) et Samu-Urgences de France ont demandé la tenue d’une conférence nationale sur les urgences avant la fin mars. Les deux syndicats veulent que ce rendez-vous permette d’« examiner le décompte du temps de travail, l’évolution des carrières et la qualité de vie au travail dans les structures d’urgence ».

Le chef de l’État a de son côté réaffirmé que personne en France ne doit se trouver à plus de 30 minutes d’un service d’urgence, dans une interview au "Bien Public", à l’occasion de sa visite à Dijon.

 AVEC AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... 4

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... 1

AP-HP : contre un « plan social imposé », les personnels bravent la pluie et Martin Hirsch

aphp

Une trentaine de personnels de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) se sont rassemblés ce lundi devant le siège parisien du... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter