Des patients inquiets, voire affolés

Des patients inquiets, voire affolés

09.03.2013

• À propos de Diane 35, Patrice Martin, généraliste, constate : « Les réactions les plus fréquentes sont l’inquiétude : "Vais-je avoir de nouveau de l’acné ? Que pourra-t-on y faire ?" Ensuite, l’incompréhension : "Pourtant j’étais très bien réglée avec cette pilule, elle m’allait très bien". »

• Même topo dans le cabinet d’une dermatologue qui explique : « Récemment, une jeune fille acnéique est venue me voir, désemparée, car elle prenait Diane 35… tout comme sa maman l’avait prise 20 ans auparavant sans problème ! Et elle n’avait aucune envie de l’arrêter. »

• Au-delà du cas « Diane », une consoeur généraliste confirme : « J’ai bien entendu de nombreuses patientes (sous pilule) qui se présentent et sont inquiètes. »

• Une endocrinologue évoque plus que de l’inquiétude : de la peur. « Les patientes ont peur et arrêtent leur contraception. En général, elles sont peu ou mal informées des méthodes contraceptives. »

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Plus de 120 médecins libéraux et hospitaliers dans la course aux législatives !

legislatives

Au moins 120 médecins de toutes spécialités se présentent aux élections législatives, qui auront lieu les dimanches 11 et 18 juin. La carte... Commenter

Le nouveau directeur général de l'OMS s'appelle Tedros Adhanom Ghebreyesus

OMS Patron

L'Éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus, 52 ans, a été élu ce 23 mai nouveau directeur général de l'OMS (Organisation mondiale de la santé).... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter