Le LEEM veut moderniser la visite médicale

Le LEEM veut moderniser la visite médicale

01.03.2013
  • vm

À l’occasion de la présentation du premier bilan d’activité du CODEEM (Comité de déontovigilance du LEEM, présidé par Yves Medina), le président des Entreprises du médicament, Hervé Gisserot a précisé la feuille de route de son organisation pour 2013.

Le LEEM souhaite tout d’abord moderniser la visite médicale (VM). Regrettant que cette profession ait fait l’objet « de déclarations extrêmement violentes », Hervé Gisserot veut « lever ce soupçon une bonne fois pour toutes ».

Il a dans ce but réactivé le groupe de travail sur la VM qui avait été constitué à l’époque des Assises du médicament. Il planchera sur la possibilité de confier à un réseau de professionnels de santé sentinelles la saisine du CODEEM pour signaler toute dérive constatée dans l’activité de la VM.

Il suggère aussi que le dispositif de certification de la VM tienne compte « du discours oral tenu aux médecins », et de son adéquation avec les règles relatives à l’information des professionnels de santé. À ce sujet, Yves Medina a indiqué que « le laboratoire qui s’est reconnu » dans l’émission « Les Infiltrés », diffusée voici 8 jours sur France 2, avait de lui-même saisi le CODEEM. Dans l’entourage du LEEM, on précise que cette entreprise est prête à s’ouvrir à l’enquête pour démontrer que ses pratiques ne sont pas douteuses.

 

Décomplexer l’activité de lobbying

Le LEEM souhaite aussi revoir ses relations financières avec les associations de patients, notamment au regard des modifications législatives récentes (la loi Bertrand du 29 décembre 2011) et réglementaires (le décret « Sunshine Act » sur les liens d’intérêt).

Enfin, le LEEM veut adopter sur le lobbying « une approche décomplexée ». « Le lobbying est une activité qui s’inscrit naturellement dans le fonctionnement de nos institutions », précise Hervé Gisserot qui reconnaît cependant que cette pratique doit répondre à « des principes déontologiques stricts ». LE LEEM veut donc élaborer une charte des bonnes pratiques de cette activité.

12 réunions l’an dernier, trois recommandations

Yves Medina a rappelé que depuis sa création voici un an, le CODEEM qu’il préside a adopté trois recommandations importantes.
- Toute entreprise du médicament qui fera l’objet d’une décision de fermeture par l’ANSM verra sa participation au LEEM automatiquement suspendue.
- En cas de contentieux pénal concernant un adhérent, le LEEM pourra examiner la possibilité de se constituer partie civile.
- Enfin, les règles d’organisation des congrès scientifiques ont été renforcées et les conditions d’invitation des professionnels de santé à ces manifestations ont été restreintes.
Yves Medina a également précisé que le CODEEM s’était réuni 12 fois au cours de l’année écoulée, dont deux réunions au titre des sanctions. L’une au sujet du laboratoire Genopharm, qui a décidé de lui-même sa dissolution, l’autre pour un laboratoire dont le nom n’a pas été révélé, mais qui relevait « d’un domaine proche du pénal ».

> H.S.R.
 H.S.R.  
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
03.03.2013 à 15h00

« Et qui vont-ils "visiter"dans cinq ans? »

Répondre
 
01.03.2013 à 20h23

« Moderniser la visite médicale? On se moque de qui?
Qui, Comment, Pourquoi on voudrait changer ma manière de conduire MA visite médicale? La "ministre de la santé" ?
je me maaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa Lire la suite

Répondre
 
02.03.2013 à 01h12

« L'article parle de la visite médicale : métier du visiteur médical et non la visite médicale : acte du médecin.
Bonne lecture. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn écarte à nouveau la coercition à l'installation

Buzyn

Agnès Buzyn a écarté ce mercredi la proposition d'un conventionnement sélectif des médecins de secteur II dans les zones surdotées, piste... 1

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 6

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter