Fin de vie : l’Académie de médecine fait la leçon à l’Ordre des médecins

Fin de vie : l’Académie de médecine fait la leçon à l’Ordre des médecins

28.02.2013
  • 1362059915413936_IMG_100082_HR.jpg

Suite à la récente position du Conseil national de l’ordre des médecins sur les conditions d’un « recours à une sédation terminale » pour les patients en fin de vie, l’Académie de médecine se dit préoccupée d’y observer « un glissement sémantique qui crée une confusion regrettable sur un sujet aussi sensible que celui de la fin de vie ».

Humanisme médical

« Dès lors que l’on parle de sédation terminale, le but n’est plus de soulager et d’accompagner le patient, mais de lui donner la mort », désapprouve l’Académie dans un communiqué signé par les Prs Denys Pellerin et Jean-Roger Le Gall.

« Le but de la sédation n’est plus seulement, comme le recommandait la loi Leonetti, de soulager et d’accompagner le patient, parvenu au terme de sa vie, plaçant le médecin dans son rôle d’accompagnement, conforme à l’humanisme médical, quand bien même cette sédation "puissante" précipiterait sa fin », ajoute l’Académie. Il faut distinguer « fin de vie » et « arrêt de vie » qui ne peut être assimilé à un acte médical, soulignent les académiciens. L’Académie de médecine rappelle que l’aide à mourir est contraire à la vocation du médecin et au serment d’Hippocrate.

S. H.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 7 Commentaires
 
01.03.2013 à 18h25

« L'Académie persiste à se satisfaire du flou sémantique: courage, fuyons! »

Répondre
 
01.03.2013 à 11h14

« Où va-t-on ? Où sera la limite de l'orgueil humain ? »

Répondre
 
01.03.2013 à 09h46

« Tout à fait d'accord. »

Répondre
 
01.03.2013 à 09h38

« Sans vouloir polémiquer, le Pr Denys Pellerin donne-t'il son avis en tant que médecin humaniste ou en tant que grand catholique ? Lui qui en tant que chirurgien pédiatre a vu mourir des enfants dans Lire la suite

Répondre
 
01.03.2013 à 09h17

« Pas de LOI, surtout pas de LOI ! Les médecins savent seuls ce qu'ils ont à faire ou à ne pas faire ! »

Répondre
 
02.03.2013 à 16h26

« Bien sûr!!! Les médecins savent mieux que les patients ce qui est bon pour eux... n'avez vous jamais fait d'erreur de diagnostic!!!!!!!! »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Les Généralistes CSMF planchent sur la démographie et contestent le « zonage » des ARS

Réunis en comité directeur, les Généralistes CSMF (ex-UNOF) ont décidé d'entamer un travail de fond sur leur projet politique, ciblé sur la... 1

Prendre en charge le burn-out : la HAS donne ses recommandations

burn out

En réponse à une saisine du ministère de la Santé au printemps 2016, la Haute Autorité de santé (HAS) rend publiques ses recommandations... 7

Le nouveau syndicat pour les infirmiers de bloc va consulter sur les conditions de travail

ibode

Depuis le 9 mai, les quelque 7 000 infirmiers diplômés d'État de bloc opératoire (IBODE) sont officiellement représentés par le Syndicat... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter