Dépassements : MG France refuse d’arbitrer les sanctions

Dépassements : MG France refuse d’arbitrer les sanctions

22.02.2013
  • 1361546415412602_IMG_99780_HR.jpg

MG France a décidé en comité directeur qu’il ne siègerait pas dans les commissions paritaires régionales (CPR) qui seront saisies, selon le syndicat, à partir de septembre 2013 pour examiner les dépassements d’honoraires excessifs.

Le syndicat signataire de l’avenant 8 refuse de jouer « le rôle de juge ou d’arbitre ». Il demande à ses représentants de ne pas participer à ces commissions chargées de se prononcer sur les dossiers des praticiens réalisant des dépassements d’honoraires abusifs. « Cette affaire concerne exclusivement les relations entre l’assurance-maladie et les syndicats de médecins de secteur II », souligne MG France.

Vaudeville

Le syndicat estime que « la gestion de cet avenant tourne au vaudeville » depuis la remise en cause de cet accord, il y a quelques jours par un autre signataire, le SML.

« Les syndicats de médecins de secteur II montrent désormais clairement leur intention de ne pas assumer la régulation de ce secteur d’exercice », poursuit MG France, qui affiche ses doutes sur la pertinence du dispositif conventionnel retenu pour limiter les dépassements.

 CH.G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 9 Commentaires
 
25.02.2013 à 07h06

« Marisol, depuis ton arrivée, jamais une dégradation aussi rapide entre les médecins les patients les labos la CPAM les complémentaires. marisol ministre du Bordel dans la santé! bravo! »

Répondre
 
23.02.2013 à 14h14

« Sauf erreur de ma part (membre d'une CPR) ne pas siéger dans ces commissions c'est définitivement mettre les représentants des médecins en MINORITE systématique. C'est donc assurer la comdamnation i Lire la suite

Répondre
 
23.02.2013 à 07h53

« Pour les confrères qui seraient quand même tentés de siéger dans ces commissions punitives pour des raisons purement idéologiques, voici quelques cas où vous pourriez ou devriez refuser de sanctionn Lire la suite

Répondre
 
22.02.2013 à 22h36

« Les médecins se montrent encore divisés, quelle mauvaise image ! »

Répondre
 
22.02.2013 à 21h58

« MG France, depuis sa création en 1984 par Richard Bouton à la demande du pouvoir socialiste, détruit l'exercice et l'unité de la médecine libérale en la divisant ; ses déclarations du jour sont une Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Lévothyrox : l'ANSM s'interroge sur l'apport des réseaux sociaux sur la pharmacovigilance

ansm levothyrox

En plus des spécialités de lévothyroxine déjà présentes, une prochaine pourrait arriver début 2018. « Une évaluation de demande d’AMM pour... 8

Nouvelles consultations, nouveaux contrats conventionnels : la CNAM a fait ses comptes

cnam

La Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM) a dressé ce vendredi un bilan chiffré des nouveaux actes, tarifs et contrats mis en place... 1

Un exosquelette permet à un jeune chirurgien italien paraplégique d'opérer ses patients

Marco Dolfin

Chirurgien orthopédiste en milieu hospitalier à Turin, Marco Dolfin est devenu paraplégique à la suite d'un accident de la route. Après un... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter