Trois cas groupés d’infection par le nouveau coronavirus au Royaume-Uni

Trois cas groupés d’infection par le nouveau coronavirus au Royaume-Uni

18.02.2013
  • 1361203456411294_IMG_99389_HR.jpg

    Trois cas groupés d’infection par le nouveau coronavirus au Royaume-Uni

L’Agence britannique de protection de la Santé (HPA) a annoncé trois nouveaux cas confirmés d’infection par le nouveau coronavirus (NCoV), chez des patients appartenant à la même famille. Le premier a été signalé le 11 février chez un résidant britannique de retour d’un voyage au Moyen-Orient et au Pakistan hospitalisé en unité de soins intensifs dans un hôpital à Manchester (Nord-Ouest).

Le deuxième, hospitalisé également en unité de soins intensifs dans un hôpital de Birmingham (centre), a été signalé le 13 février et n’a effectué aucun voyage récent hors du Royaume-Uni. Selon l’OMS, « il semble que certains de ses antécédents médicaux aient pu expliquer une sensibilité accrue aux infections respiratoires ». Le troisième enfin, confirmé le 13 février, n’a pas été hospitalisé « se remet d’une maladie respiratoire légère et va bien », précise la HPA.

Mesures d’isolement

« Même si ce patient présente une forme modérée d’infection respiratoire, le HPA s’assure que des mesures d’isolement ont bien été mises en place et que les contacts soient limités. Le suivi des autres membres de la famille et des proches se poursuit », souligne le Pr John Watson, chef du service des maladies respiratoires à l’HPA.

Ces 3 cas portent à 12, le nombre de cas identifiés depuis la première identification du virus en septembre 2012 chez un patient d’origine qatarie. L’homme de 49 ans avait ressenti les premiers symptômes après un voyage en Arabie Saoudite puis avait développé un syndrome respiratoire sévère qui avait nécessité une évacuation sanitaire vers un hôpital londonien.

Au total, le coronavirus a été diagnostiqué chez cinq personnes en Arabie Saoudite (dont trois morts), deux en Jordanie (deux morts), quatre au Royaume-Uni (un Qatari toujours soigné, trois membres d’une même famille, dont deux hospitalisés), un en Allemagne (un Qatari, sorti de l’hôpital).

À propos des cas récents, l’OMS estime que même si des cas ont été confirmés chez des personnes n’ayant pas voyagé dans les jours précédents le début des symptômes, « ce qui indique que l’infection a été contractée au Royaume-Uni » et suggère donc une transmission de personne à personne, « les données actuellement disponibles laissent à penser que le risque d’une transmission interhumaine durable est très faible ».

Surveillance des IRA

L’OMS invite tous les États membres à « poursuivre la surveillance des infections respiratoires aiguës (IRA) sévères et à relever soigneusement tout élément inhabituel ». L’organisation recommande une recherche de ce nouveau coronavirus chez tout patient présentant une pneumopathie inexpliquée ou une maladie respiratoire sévère, évolutive ou compliquée ne répondant pas au traitement. « Tout cas ou groupe des cas d’IRA sévère ou chez des agents de santé doit faire l’objet d’une enquête minutieuse, où qu’il se produise dans le monde », précise l’organisation mondiale. Les cas doivent être ensuite notifiés rapidement aux autorités nationales et à l’OMS.

Pour l’heure, la situation n’exige pas de dépistage spécial aux points d’entrée ni de restrictions aux voyages et aux échanges commerciaux.

 Dr LYDIA ARCHIMÈDE
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 1

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... Commenter

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter