Urgences : les situations « explosives et intenables » se multiplient, dénonce l’AMUF

Urgences : les situations « explosives et intenables » se multiplient, dénonce l’AMUF

11.02.2013
  • 1360597444409411_IMG_98865_HR.jpg

L’Association des médecins urgentistes de France (AMUF) tire la sonnette d’alarme sur la situation des services d’urgences, dont beaucoup se retrouvent « comme jamais sous tension ».

« Les équipes sont épuisées, des tensions, voire des heurts sont constatés entre services d’un même centre hospitalier, expose l’association. Les raisons complexes et multifactorielles ne sont plus seulement dues à un manque de moyens. »

Au CHU de Grenoble, les urgentistes menacent de démission collective. À Roubaix, c’est chose faite. « Confrontée au silence assourdissant de l’agence régionale de santé (ARS) comme de la direction du centre hospitalier face aux problèmes structurels de son service », la chef des urgences a quitté son poste. La conjoncture est tout aussi critique à Strasbourg, où les urgences du Nouvel Hôpital Civil sont « saturées », dénonce l’AMUF.

Des milliers d’emplois supprimés

Pessimiste, le syndicat prédit « la suppression de milliers d’emplois supplémentaires », consécutive à la progression « insuffisante » des budgets hospitaliers.

« Comment faire plus et mieux avec des moyens toujours et encore plus réduits et des équipes de soignants proches de la rupture ? », interroge l’association ?

Face à des situations « explosives et intenables tant pour les usagers du service public que pour soignants et médecins », l’AMUF attend des réponses concrètes de Marisol Touraine.

La ministre de la Santé avait affirmé sur « France Inter » que pour désengorger les urgences, la réponse ne devait pas « uniquement résider dans le fait d’apporter davantage de personnels ».

 A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
14.02.2013 à 13h19

« Merci pour les médecins de ville à 18h qui renvoient leurs patients aux urgences sans vrais motifs un vendredi soir et souvent aussi des patients âgés pour maintien à domicile difficile sans vraie r Lire la suite

Répondre
 
13.02.2013 à 16h39

« INTERNE en 83-84, il y avait beaucoup de patients. Les Urgences sont toujours sollicitées et on a toujours le même problème, pourquoi ? »

Répondre
 
11.02.2013 à 21h08

« Dans le service des urgences de ma ville, chaque grippe est perfusée, a une Rx pulmonaire et un bilan bio, y compris un test bio de grippe. Parlons du coût sans parler de l'encombrement. Mais comme Lire la suite

Répondre
 
12.02.2013 à 11h04

« Que font ces patients aux urgences ???
Si tout le monde assure sa charge de travail bien sûr qu'il aurait moins de tension. Actuellement, la PDS c'est 24h sur 24 et non pas la nuit comme nos dirigea Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Lévothyrox : l'ANSM s'interroge sur l'apport des réseaux sociaux sur la pharmacovigilance

ansm levothyrox

En plus des spécialités de lévothyroxine déjà présentes, une prochaine pourrait arriver début 2018. « Une évaluation de demande d’AMM pour... 9

Un exosquelette permet à un jeune chirurgien italien paraplégique d'opérer ses patients

Marco Dolfin

Chirurgien orthopédiste en milieu hospitalier à Turin, Marco Dolfin est devenu paraplégique à la suite d'un accident de la route. Après un... 4

Au carrefour de l'hôpital et des soins de villeSous-utilisée mais prometteuse, l'HAD trace sa route

Abonné
had

Lors des universités d'hiver de l'hospitalisation à domicile, organisées par la FNEHAD, la ministre de la Santé a insisté sur la nécessité... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter