Maternité fermée : le collectif de Vire reçoit une fin de non-recevoir du ministère de la Santé

Maternité fermée : le collectif de Vire reçoit une fin de non-recevoir du ministère de la Santé

05.02.2013
  • 1360080915407882_IMG_98464_HR.jpg

Le collectif « Touche pas à mon hosto » qui réclame la réouverture de la maternité de Vire (Calvados), fermée par l’Agence régionale de santé de Basse-Normandie, est sorti déçu de son rendez-vous au ministère de la Santé.

La délégation a eu la surprise d’être accueillie à Paris... par le directeur de l’ARS, Pierre-Jean Lancry, qui a pris la décision de fermer la maternité. « Nous avons été reçus avec beaucoup d’indélicatesse et de désinvolture », fulmine Rosine Le Verrier, membre du collectif. L’entretien, qui s’est déroulé en présence d’un représentant du ministère de la Santé, n’a pas permis au collectif d’obtenir satisfaction.

« On nous dit que le CH peut proposer un nouveau projet s’il arrive à recruter des gynécologues », poursuit la représentante viroise, persuadée que la maternité de type I a toute sa place et pourrait toujours être en activité (plus de 500 accouchements par an).

Toujours un espoir

La mobilisation demeure forte pour tenter d’inverser la tendance. Une manifestation a rassemblé samedi 2 février quelque 500 personnes à Vire. Depuis sa fermeture, la maternité a vocation à devenir un centre de périnatalité qui pourra suivre les femmes durant et après leur grossesse en dehors des accouchements.

« Les sages-femmes sont gardées en CDD jusqu’en avril de même qu’un gynécologue à temps plein. Dans la mesure où la maternité n’est pas fermée par le SROS (schéma régional d’organisation des soins, ndlr), nous pouvons toujours monter un dossier tous les six mois. La prochaine échéance est en avril. Avec un nouveau gynécologue obstétricien, ça pourrait redémarrer », veut croire Rosine Le Verrier, dans le bus qui la ramène avec une quarantaine de membres du collectif vers la Basse-Normandie. Pour eux, le combat continue.

 CH.G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
06.02.2013 à 11h38

« En tant que natif de la région de Vire, je me demande bien où l'ARH souhaite que les futures mères aillent désormais : Saint-Lo, Avranches, Caen, Bayeux ? Certes, il y a une autoroute mais elle est Lire la suite

Répondre
 
06.02.2013 à 07h15

« Fermeture des petites maternités et autres établissements de proximité, voilà le nouveau scandale de la santé publique en France, tôt ou tard, tous ces technocrates de la santé seront reconnus respo Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cannabis : le gouvernement veut mettre en place une contravention pour sanctionner l'usage et la détention

cannabis

Interrogé mercredi sur BFMTV, le ministre de l'Intérieur a annoncé qu'une simple contravention pourrait, dans les prochains mois,... 3

G7 : la Sicile est en état d’alerte après l’attentat de Manchester

Taormina G7

Une cité blindée et 400 opérateurs de santé spécialisés déployés sur le terrain. À l’occasion du G7 qui se tient les 26 et 27 mai à... Commenter

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats-0

Les élections législatives se dérouleront les dimanches 11 et 18 juin. La date limite de dépôt des candidatures (dans les 577... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter