Une enquête en médecine générale - La clinique seule est peu performante pour le diagnostic de pneumonie

Une enquête en médecine généraleLa clinique seule est peu performante pour le diagnostic de pneumonie

04.02.2013
Devant une toux aiguë, une évaluation exclusivement clinique conduit à méconnaître une large part des pneumonies authentifiées par la radiographie, selon les résultats d’une étude européenne menée en médecine générale. En revanche, la valeur prédictive négative du jugement des médecins généralistes est de 96 % ce qui évite les prescriptions inutiles d’antibiotiques.
  • 1359944380406962_IMG_98192_HR.jpg

LA PNEUMONIE est souvent diagnostiquée et traitée de façon empirique mais l’on a peu de données sur la pertinence de la seule l’évaluation clinique dans cette pathologie.

La question a fait l’objet d’une étude menée au sein du réseau européen GRACE (Genomics to combat Resistance against Antibiotics in Community –acquired LRTI in Europe) entre octobre 2007 et avril 2010 auprès de 294 m...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Des Français pas assez actifs, rivés aux écrans : l'alerte de Santé publique France

tv

L'inactivité physique et la sédentarité (corrélée au temps passé devant les écrans) progressent en France, révèlent les dernières données... 2

Trois tasses de café par jour diminuent la mortalité des patients co-infectés VIH-VHC

cafe

« Three cups of coffe a day keep the hepatologist away. » Tel pourrait être le nouvel adage des patients co-infectés par le VIH et le VHC, a... Commenter

Forfait hospitalier à 20 euros et ONDAM à 2,3 % : le PLFSS 2018 prend forme

forfait

Le premier projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) de l'ère Macron devrait apporter un peu d'oxygène au secteur de la... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter