CHU de Grenoble : pas d’accord entre les urgentistes démissionnaires et la direction

CHU de Grenoble : pas d’accord entre les urgentistes démissionnaires et la direction

31.01.2013
  • 1359651160406594_IMG_98091_HR.jpg

Les médecins urgentistes du CHU de Grenoble sont sortis déçus de leur rencontre avec leur direction, mercredi 30 janvier, et maintiennent leur menace de démission collective.

Le 21 janvier, ils dénonçaient dans une lettre adressée à la direction une « maltraitance institutionnelle organisée », et demandaient des moyens, des médecins supplémentaires, l’emploi de personnel administratif pour orienter les malades dans les différents services, et l’ouverture de lits destinés aux patients des urgences.

6 postes sur le pôle samu/urgences

La direction n’aurait répondu positivement qu’à une seule de ces trois revendications en acceptant la mise en place d’une « cellule de sortie des patients » avec du personnel administratif dans les 15 jours.

L’hôpital ne serait disposé qu’à ouvrir 6 postes sur tout le pôle samu/urgences quand les médecins en demandent 8 uniquement sur les urgences. En attendant de revoir la direction dans une semaine, les 22 signataires du courrier maintiennent leur menace de démission au 15 février, tout en continuant d’assurer leurs gardes.

 AVEC AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
01.02.2013 à 10h12

« La direction a raison. Arrêtons de créer un besoin, les 3/4 des patients qui passent par les urgences devraient consulter leur médecin généraliste au lieu d'emboliser un service des urgences.
La fa Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le vin, un alcool comme les autres ? L'Élysée désavoue Buzyn, les acteurs de la santé publique s'indignent

Vin

Le vin est-il un alcool comme un autre ? La polémique ne cesse d'enfler entre défenseurs de la santé publique et partisans du monde... 30

Recertification : rapport en septembre, les médecins libéraux furieux d'avoir été exclus du comité de pilotage

Un rapport sur la recertification des compétences des médecins sera rendu en septembre 2018 par une mission installée jeudi, annoncent les... 25

Plan de prévention de la radicalisation : les professionnels de la santé concernés

radicalisation

Le Premier ministre Édouard Philippe, accompagné notamment de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, a dévoilé un plan national de prévention... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter