Les 3 000 optométristes de France à l’offensive sur la délégation de tâches

Les 3 000 optométristes de France à l’offensive sur la délégation de tâches

29.01.2013
  • 1359471354405839_IMG_97896_HR.jpg

En clôture du 32e congrès d’optométrie et de contactologie qui se tenait les 27 et 28 janvier à Paris, l’Association des optométristes de France (AOF) a plaidé pour une « indispensable réglementation » de la profession. Pour Philippe Verplaetse, président de l’AOF, « la France est l’un des seuls pays de l’Union européenne où l’optométrie n’est ni reconnue, ni réglementée ».

La France compte aujourd’hui 5 300 ophtalmologistes, mais, selon le rapport de l’ONDPS (Observatoire national de la démographie des professions de santé) de 2010, leur nombre va baisser de 19 % d’ici à 2015 et de 40 % à l’horizon 2020, accentuant encore les délais d’accès aux soins. « Cette situation sanitaire ne peut plus durer », assure Philippe Verplaetse. Le président de l’AOF dénonce la « solution inefficace » qui consisterait à augmenter le nombre d’orthoptistes, ceux-ci étant le plus souvent déjà employés dans les cabinets d’ophtalmologistes. Il met également en avant le fait que « sur les 50 actes les plus fréquents en ophtalmologie, les optométristes peuvent en réaliser plus de la moitié, au moindre coût ».

Organiser la délégation de tâches

Philippe Verplaetse rappelle qu’en décembre dernier, Marisol Touraine, ministre de la Santé, avait évoqué une possible délégation de tâches des ophtalmologistes vers les optométristes. « Une solution efficace » selon l’AOF dans la mesure où plus de 3 000 opticiens sont déjà qualifiés en optométrie. Ces professionnels ont « une répartition géographique très homogène », correspondant à celle de la population, et ils ont le plus souvent financé eux-mêmes leur formation, rendant cette solution économique.

L’AOF propose plusieurs mesures. Tout d’abord, une loi réglementant la profession, mais aussi la détermination avec les pouvoirs publics d’un numerus clausus fixant le nombre d’optométristes à former annuellement et leur répartition régionale.

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 16 Commentaires
 
26.02.2013 à 19h19

« Pourquoi être contre sur un système qui fonctionne chez nos voisin européens, et qui permet d'avoir un rendez-vous chez l'ophtalmologiste en moins de 2 mois. Tout le monde y gagne et surtout le pati Lire la suite

Répondre
 
05.02.2013 à 16h54

« Nous partagerons l'URSSAF aussi j'espère, et à pourcentage équivalent. »

Répondre
 
12.02.2013 à 21h29

« Les opticiens patrons payent URSSAF comme vous, plus 33% impôt sur les société, collecte la TVA pour l 'état et payent leurs impôts sur le revenu comme vous!
De plus nous avons aussi du matériel exa Lire la suite

Répondre
 
05.02.2013 à 16h53

« Vivement la retraite. Raz le bol des attaques de toutes parts. »

Répondre
 
30.01.2013 à 12h31

« "Le président de l’AOF dénonce la « solution inefficace » qui consisterait à augmenter le nombre d’orthoptistes, ceux-ci étant le plus souvent déjà employés dans les cabinets d’ophtalmologistes." Si Lire la suite

Répondre
 
30.01.2013 à 12h09

« Pour commencer il n'y a pas "3000 optométristes", cette profession n'ayant pas de reconnaissance officielle, n'importe qui peut se prétendre optométriste et l'AOF peut inventer les chiffres qu'elle Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le vin, un alcool comme les autres ? L'Élysée désavoue Buzyn, les acteurs de la santé publique s'indignent

Vin

Le vin est-il un alcool comme un autre ? La polémique ne cesse d'enfler entre défenseurs de la santé publique et partisans du monde... 27

Recertification : rapport en septembre, les médecins libéraux furieux d'avoir été exclus du comité de pilotage

Un rapport sur la recertification des compétences des médecins sera rendu en septembre 2018 par une mission installée jeudi, annoncent les... 25

Plan de prévention de la radicalisation : les professionnels de la santé concernés

radicalisation

Le Premier ministre Édouard Philippe, accompagné notamment de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, a dévoilé un plan national de prévention... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter